Abonnez-vous !

WELCOME TO GOOFLAND BRAZIL (and Crossroads) 3.0 — Archives — Livres — Uchronia

Posts Tagged ‘dans la peau’
Chihiro Ogino, DANS LA PEAU
Chihiro Ogino, DANS LA PEAU

Mon nom est Chihiro Ogino. Quatre kanjis forgent depuis que je suis née celle que je suis : « mille », « s’enquérir de », « roseau » et « champ ». Je ne sais pas où le sens de cette identité va me mener du haut de mes dix ans.

Thomas, DANS LA PEAU
Thomas, DANS LA PEAU

Thomas, DANS LA PEAU « Je ne tiens plus en place. Il me faut de l’espace… Oui, bien plus d’espace. Je manque de blanc. Ces grands pans noirs m’obstruent. Je suis asphyxié par le rouge, le violet, le jaune et le bleu. Je surnage. Je veux sortir de la gamme primaire, réinventer la matière, revenir à […]

Anna, DANS LA PEAU
Anna, DANS LA PEAU

Anna, DANS LA PEAU « Je vais te quitter, Mark. Tu rentres à peine de mission que déjà je veux te fuir… Je veux m’enfuir à tout prix. M’évanouir de ta vie, que tu m’oublies comme par omission. Tu es à mes pieds. Et, moi, au pied du mur. Il n’y a que le néant […]

George Valentin, DANS LA PEAU
George Valentin, DANS LA PEAU

« Je suis George Valentin. En chair, en os, en voix… Hollywood, c’est moi ! Un clin d’œil à la Chaplin ! Un buste très Keaton ! Une mine Marceau qui paye bien de mine ! Un trait Bogart d’avance, un gène Kelly d’enfance ! Je suis « The Artist » !

Lieutenant Ellen L. Ripley, DANS LA PEAU
Lieutenant Ellen L. Ripley, DANS LA PEAU

Lieutenant Ellen L. Ripley, DANS LA PEAU « Le sol sous mon corps est verdoyant. Son contact m’est étrangement familier, doux et frais. Toutes mes cellules se rappellent à chacune de ces vivaces particules. J’hume une brise qui me ramène à mon humanité lunaire. L’air qui s’insinue dans mes poumons me comble et m’apaise. Je […]

Patsey, DANS LA PEAU
Patsey, DANS LA PEAU

« Je suis dans la peau du chagrin, dans la peau de l’affliction, dans la peau de l’insoumission. Mon corps est en sang, mon corps est en cendres, mon corps est exsangue… Tout mon être a le goût du soufre… Mon squelette s’est atrophié sous les cent coups de fouets que je reçois trop souvent des mains blanches du maître… Ma peau est ébène, c’est là mon seul tort…

Stéphane, DANS LA PEAU
Stéphane, DANS LA PEAU

« J’ai toujours été à la recherche de l’harmonie au travers du désordre humain. De mon existence, j’élude la moindre turpitude. Je suis en quête de paix, de quiétude, je dirais, même de béatitude. C’est une chose que je ne trouve que dans la solitude de l’étude. »

Isabelle, DANS LA PEAU
Isabelle, DANS LA PEAU

« Enfin ! J’ai fait la connaissance du bel Américain à la blonde toison (Matthew, à présent je sais son nom) que je toisais depuis longtemps ! Nos sillons se sont croisés en pleine tempête, devant la Cinémathèque, durant la manifestation… Je l’avais remarqué souvent, errer seul, avec son air perdu…

Leonard Kraditor, DANS LA PEAU
Leonard Kraditor, DANS LA PEAU

Leonard est un rêveur… Leonard est un saule pleureur… Leonard est un léopard à qui on a ôté le « p » de la puissance mâle… Leonard est un loup solitaire qui erre, qui erre, qui erre… Leonard aime bien que les femmes existent, même sans lui… Leonard en prendra une un jour pour épouse, c’est dit… Leonard s’est déjà fiancé une fois… À quand la deuxième fois ? Leonard aime les blondes, les brunes et les rousses… Mais Leonard a un peu la frousse… Leonard ne sait pas comment observer les gens.

Sandra Billa, DANS LA PEAU
Sandra Billa, DANS LA PEAU

Quand je ne dors pas… La nuit se traîne… La nuit n’en finit plus… Et j’attends que quelque chose vienne… Mais je ne sais qui je ne sais quoi… J’ai envie d’aimer, j’ai envie de vivre… Malgré le vide de tout ce temps passé… De tout ce temps gâché… Et de tout ce temps perdu… Cette chanson, Sandra, qui t’entête, qui, à chaque fois, te met la mort en tête… Cette chanson, Petula aurait pu l’écrire pour toi. Pauvre Sandra ! Oui…

Chow Mo-Wan, DANS LA PEAU
Chow Mo-Wan, DANS LA PEAU

Je viens d’emménager, chambre 2046, agréablement logée dans une petite résidence surannée. Malgré l’absence de ma femme, les choses, dans l’ensemble, se sont bien déroulées. Au même étage, une nouvelle voisine, Mme Chan, est arrivée en même temps que moi. Son mari aussi manquait, il était parti en voyage… Hasard ou coïncidence ?…

Nina Sayers, DANS LA PEAU
Nina Sayers, DANS LA PEAU

Mon corps est tendu, mon port altier, mon sort inversé. Toute ma peau perle sous les strasses étoilées. Je suis hissée sur l’estrade, comme vissée. La gloire me porte. Mes pieds sont durs comme la pierre, chaussés de pointes, je vois le vide d’en haut. Je suis couronnée de succès. Je surplombe le néant. Je me meus comme une plume en un vent nocturne. Je ne sens plus mon corps. Dans quelle immortalité, j’erre ? Dans quelle ère ? Suis-je en plein rêve ? Je ne sais plus. Je sens qu’ici tout diffère…

Julian Kaye, DANS LA PEAU
Julian Kaye, DANS LA PEAU

« Color me your color, baby… Color me your car… Vous avez besoin d’un chauffeur ? Appelez-moi ! Julian Kaye saura vous conduire sans vous éconduire. Color me your color, darling… I know who you are… Vous êtes en panne d’amour ou en peine de cœur ? Appelez-moi ! Julian Kaye, sans peine, vous consolera sans panne. Come up off your color chart. I know where you’re comin’ from…

Marianne, DANS LA PEAU
Marianne, DANS LA PEAU

« Comment c’était déjà ? Le premier vers de Baudelaire… La Beauté ? « Je suis belle… » Immortelle… ? Non : « ô mortels!… comme un rêve… » de verre ? ou de pierre ? Oui : « comme un rêve de pierre… Et mon sein, où chacun s’est meurtri tour à tour, Est fait pour inspirer au poète un amour… » Celui-là, je le connais par cœur…. Après, je ne me souviens plus. Peu importe.

Nadine Chevalier, DANS LA PEAU
Nadine Chevalier, DANS LA PEAU

Nadine Chevalier, DANS LA PEAU « Dis-lui que tu l’aimes… Allez vas-y, dis-lui : « Je t’aime »… Vas-y ! Dis-lui que tu l’aimes… Mais, non, je ne peux pas ! Je ne peux pas dire cela… Je regrette… je ne le peux pas… Qu’est-ce que ça signifie ? Je ne sais pas ce que cela veux dire, encore : « Aimer » ? C’est […]

Bob Harris, DANS LA PEAU
Bob Harris, DANS LA PEAU

Bob Harris, DANS LA PEAU « Comment dit-on en japonais : «  Je m’appelle Bob » ? Watashi wa… Bob to moushimasu… Ouais, OK. Et : « Bonjour » ? Konnichi wa… Fastoche… Et : « Enchanté de vous connaître » ? Sumimasen ? Non, c’est pas ça… Hum… Hajimemashite ! Yeah, c’est OK… Et : « Je suis américain », bah, ça, j’en sais foutre rien… Pas besoin… […]

Mia Wallace, DANS LA PEAU
Mia Wallace, DANS LA PEAU

« J’ai fait un rêve… J’ai rêvé que je volais. Oh, pas comme ces stupides super-héros le poing devant, ou comme un vulgaire oiseau à battre bêtement des ailes, non… Comme un aigle fond sur sa proie, je sautais du haut d’un building, et je fonçais tête baissée, les muscles bandés, je planais carrément ! Je disais au monde entier : « Je vole ! Je vole ! Regardez ! » Ce rêve, je le fais tout le temps, je m’en éveille en sursaut et en sueur… Je suis persuadée que je peux voler, en vrai. Je peux voler c’est sûr, un jour j’essaierai.

Lou Bloom, DANS LA PEAU
Lou Bloom, DANS LA PEAU

« Je suis antipathique. Je sais. Je suis à la limite de l’éthique, (limite pathétique, je vous entends d’ici). Je suis misanthrope, doublé d’un nyctalope… (ça fait rêver). Je suis un oiseau de nuit. Un vautour rodant aux alentours, un ver de terre à l’affut des étoiles, un rampant nécrophage, un croque-mort (non, un traque-mort)… Je suis un paparazzo défaiseur de sort. Je suis un voleur de dernier souffle, je suis le traqueur de la dernière marche, je suis le hacker du dernier battement de cœur… Ça vaut de l’or… La mort… Ça vaut de l’or.

Dorothy Vallens, DANS LA PEAU
Dorothy Vallens, DANS LA PEAU

« Le bleu qui farde mes yeux, comme un voile de velours sombre, trouble ma vue. Je vois les affres de ma vie si safres… Parfois, je ne distingue plus ni le vert ni le rouge… Parfois, le ciel est comme la terre, d’un identique azur… Cela m’effraie. Je sens que je me noie… Même ces maudites larmes qui découlent de la plaie de mon âme m’inondent d’effroi… J’ai peur, je me sens sale… Ressaisis-toi, Dorothy, l’on t’appelle… »


Kankoiça
août 2017
L Ma Me J V S D
« juil    
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  
Koiki-ya