Abonnez-vous !

WELCOME TO GOOFLAND BRAZIL (and Crossroads) 3.0 — Archives — Livres — Uchronia

Brazil3.0
JOE TALBOT/IDLES [ITW]
JOE TALBOT/IDLES [ITW]

Bon, pour un interviewphobe, j’en fais quand même beaucoup. Quelques semaines après les frères Mael, mais je m’étais abrité derrière le prétexte d’une fan-attitude de presque 5 décennies ( !!! attendez, je vais me pendre et je reviens) et d’une mission confiée par le Goof, ce qui pour moi équivaut à un ordre (la grosse excuse bidon), nous voilà, kty, ma dkollaboratrice et moi, partis rencontrer Joe Talbot, chanteur et parolier des Idles, un garçon dont l’importance dans le rock anglais, sans vouloir insulter l’avenir et au risque que cette prédiction me couvre rétrospectivement de ridicule, pourrait bien se révéler majeure, et un groupe qui a déjà marqué l’année de son empreinte indélébile, comme un tatouage accusateur sur l’Angleterre néo-libérale post-Thatcherienne et en voie de Brexitification.

CHRONIQUES OCTOBRE 2017 [BD, CD, DVD, LIVRES…]
CHRONIQUES OCTOBRE 2017 [BD, CD, DVD, LIVRES…]

Tous les mois retrouvez notre sélection BD, CD, DVD, LIVRES…

CHRONIQUES SEPT 2017 [BD, CD, DVD, LIVRES…]
CHRONIQUES SEPT 2017 [BD, CD, DVD, LIVRES…]

Tous les mois retrouvez notre sélection BD, CD, DVD, LIVRES…

What the hell is it this time ? [ITW SPARKS]
What the hell is it this time ? [ITW SPARKS]

« Tu serais éventuellement dispo le 6 ou le 7 pour une interview des Sparks ?  » m’écrit le Goof. Dispo quoi ? Sé ? Nible ? Les deux chef. Pourtant désormais peu avide de ce genre d’exercices où je n’excelle guère (trop bavard, j’en oublie souvent de poser des questions), hors de question de ne pas profiter du privilège de rencontrer les rares musiciens issus du début des années 70 dont la musique reste aussi intéressante, novatrice, créative et fraîche. Et puis leur nouvel album est bien parti pour entrer dans le cercle réduit de leurs meilleurs, ce qui est toujours plus excitant que lorsque l’artiste en question recycle indéfiniment son fond de catalogue.

La sélection Bandcamp de dk #12
La sélection Bandcamp de dk #12

C’est bon, vous êtes rentrés ? Vous avez bien nourri vos mélanomes (attention, certains sont malins) et laissé vos tympans en jachère ? Oui ? Il est donc temps de se ressaisir. Vous allez de nouveau me cacher ces corps bronzés (ou rougis) et remettre dans vos CAE (conduits auditifs externes enfin) de quoi accompagner cette fameuse tartine de merde que la vie nous oblige à manger chaque matin avec un condiment sonore pouvant la rendre plus sapide.

Dan Dunne, DANS LA PEAU
Dan Dunne, DANS LA PEAU

« L’expression « Half Nelson », vous connaissez ? Ça vous dit quelque chose ? Je vous donne un indice : c’est une position assez usitée…. Allez, en piste ! Remuez vos méninges ! Alors ? Aucune supposition ou supputation ? Non, non, je vous vois déjà ricaner en douce… Ce n’est pas une énième station du Kamasutra qui vous promet la lune. Non, « Half Nelson », c’est l’ultime prise qui, en lutte, vous permet d’immobiliser votre adversaire à terre…

LA CHRONIQUE DE L’AFFREUX 1
LA CHRONIQUE DE L'AFFREUX 1

Nous pensions en avoir fini avec le cycle Aliens chez Fred Wetta, vous savez, cet éditeur sorti des sentiers ennuyeux de l’édition ô combien conventionnelle, cet aventurier des contrées bédéesques qui n’hésite pas à publier des raretés oubliées plutôt que des crossovers retcons à la sauce multiverse. On s’était plantés.

RICK JAMES, DES VIES INSIDE – Part five
RICK JAMES, DES VIES INSIDE - Part five

Après Fire It up, James enchaîne l’écriture de plusieurs singles pour le second album des City Band, The boys are back. On dit alors du leader du groupe, Levi Ruffin, qu’il est trop proche de Rick James (tout le monde ne sait pas que Rick est aux manettes, derrière l’artiste). Rick James est productif, très, trop ? Son son est un peu partout. Une confusion se crée dans le paysage musical avec tous ces différents titres, entretenue par l’arrivée d’un petit nouveau sur lequel l’influence de Rick James dépasse même sa musique : Prince.

RICK JAMES, DES VIES INSIDE – Part four
RICK JAMES, DES VIES INSIDE - Part four

Le compositeur est en confiance, et dans les meilleures conditions possibles pour réaliser et promouvoir son second album : Bustin’ Out of L Seven. Puis il enchaîne, quasi dans la foulée, avec l’opus Fire it up, son troisième album en moins deux ans. De vastes tournées sont organisées partout dans le pays et pour chacun de ces deux disques.

La sélection Bandcamp de dk #11
La sélection Bandcamp de dk #11

Haha, vous vous pensiez tranquille, à profiter de votre coupure estivale pour vous enivrer de muzak (très souvent Coldplay et U2 dans les supermarchés balnéaires ces temps-ci, c’est normal, ils le méritent), et bien non, le bandcamper viendra vous chercher jusque dans vos band(e)camping pour tenter de vous faire écouter des… (groupes/musiciens/gugusses, appelez ça comme vous voulez) qui méritent le détour de vos lobes auriculaires. Dans ce numéro, Julia Julian, de la pop délicate comme de la dentelle, Bat Piss, du noise abrasif comme de la toile émeri et Adrift For Days, du sludge boueux comme un discours de Macron… oops, merde, pas réussi à tenir un paragraphe sans m’en prendre à lui. Décidément, c’est plus fort que moi.

CHEAP TRICK « We’re All Alright » [CD]
CHEAP TRICK "We're All Alright" [CD]

On peut dire que 2016 aura été l’année Cheap Trick. En effet, les «Beatles américains», comme les avait surnommés la presse japonaise à la fin des années 70, ont, l’an passé, été intronisés au Rock and Roll Hall of Fame et sorti leur 17e album studio Bang Zoom Crazy Hello.

CHRONIQUES CINÉ JUIN 2017
CHRONIQUES CINÉ JUIN 2017

CHERCHEZ LA FEMME : Un jeune étudiant se travestit sous une burka pour continuer à voir sa bien-aimée tombée sous le joug de son frère aîné radicalisé après un long séjour au Yémen. Derrière ce pitch particulièrement osé et casse-gueule se cache une comédie pertinente et délicate, qui aborde frontalement le thème de l’endoctrinement religieux et du voile intégral par le biais de la comédie romantique.

CHRONIQUES MAI 2017 [BD, CD, DVD, LIVRES…]
CHRONIQUES MAI 2017 [BD, CD, DVD, LIVRES…]

Tous les mois notre sélection BD, CD, DVD, livres…

RICK JAMES, DES VIES INSIDE – part two
RICK JAMES, DES VIES INSIDE - part two

1977. James Ambrose Johnson Jr, avachi sur un fauteuil aux accoudoirs déchirés par le temps, fixe un revolver chargé sur la petite table ronde au milieu du salon. Voilà bientôt 10 ans que celui qui se faisait appeler Little Ricky ou encore Rick James Mathews, sur les scènes de Toronto, s’accroche à son rêve, connaître à nouveau un succès équivalent au succès d’estime rencontré pour son titre « It’s my time » (approuvé par Berry Gordy et son équipe dans les célèbres bureaux du label Motown.). Il a 29 ans et fait face à cette arme scintillante dans un hôtel miteux du Downtown Hollywood. Il est à un tournant de sa vie. À la croisée des chemins. Ou il se flingue d’une balle dans la tête, ou bien, cette fois, il se remet au travail et réussit pour de bon !

Bertrand Hottin, la passion animée [ITW BD]
Bertrand Hottin, la passion animée [ITW BD]

Aujourd’hui, je prends le temps de vous présenter le trop rare Bertrand Hottin. Enfant des années 80, son dessin et ses source d’inspiration nous donnent un petit coup de jeune, je préfère le dire ainsi, en nous ramenant aux images si chères à nos yeux. Laissons la parole à ce doux rêveur, tout autant animé par la passion, que passionné d’animation.

Chihiro Ogino, DANS LA PEAU
Chihiro Ogino, DANS LA PEAU

Mon nom est Chihiro Ogino. Quatre kanjis forgent depuis que je suis née celle que je suis : « mille », « s’enquérir de », « roseau » et « champ ». Je ne sais pas où le sens de cette identité va me mener du haut de mes dix ans.

LES CHRONIQUES DE L’AFFREUX 7
LES CHRONIQUES DE L’AFFREUX 7

Et pour ces septièmes et ultimes chroniques de l’Affreux, je vous sers du cocktail « magie blanche magie noire va te faire voir dans le noir- des vengeurs secrètement burnés- un p’tit Link en tunique inspiré par le bon roi Arthur – et du lascar pétaradant en écho à Renaud ».

RICK JAMES, DES VIES INSIDE – part one
RICK JAMES, DES VIES INSIDE - part one

Comme dans un film hollywoodien, où les clichés s’entassent, défilent les uns après les autres, la vie de Rick James, vue de loin -depuis un canapé à bouffer du popcorn, par exemple- pourrait sembler banale. Toute cette banalité à laquelle les biopics nous ont habitués s’y trouverait, vous savez, ce « déjà vu » que l’on sait des rock-stars, et bien il serait porté à l’écran pour lui aussi. Le prince du « punk-funk » a en effet beaucoup de points en commun avec ces curieux personnages aux destins d’exceptions : un parcours atypique, quelques mystérieuses forces croisées en chemin et un mode d’expression à couper le souffle.

La sélection Bandcamp de dk #10
La sélection Bandcamp de dk #10

La sélection Bandcamp de dk #10  Par dkelvin   Ça y’est ? Vous avez digéré le menu du #9 ? On peut y retourner ? (le type qui croit qu’il y a des gens qui le lisent). Attention, ce mois-ci c’est de l’airain, du haut tonnage c’est certain. Avec pas moins de 3 albums qui, dans leur genre, ne […]

CHRONIQUES CINÉ MAI 2017
CHRONIQUES CINÉ MAI 2017

MARIE FRANCINE : Viens chez moi j’habite chez mes parents. Après un 100 % Cachemire 50% réussi, voici enfin le retour gagnant tout en humour et en élégance décalée pour la formidable Valérie Lemercier qui signe la comédie parfaite qu’on espérait d’elle !

Olivier Bocquet, le roi de la bédoche
Olivier Bocquet, le roi de la bédoche

Olivier Bocquet est un touche-à-tout, mais c’est sur ses contributions remarquées au monde de la bande dessinée que j’ai souhaité l’interroger : Fantômas, Transperceneige – Terminus pour n’en citer que quelques-uns. Dans la vie comme dans les livres, il a des choses à dire et pas des moins intéressantes. Auteur engagé et engageant, bourré d’idées inventives, ses albums ont l’art de vous secouer et de vous surprendre.

John Howe, le magicien gris à Paris
John Howe, le magicien gris à Paris

Un peu à la dernière minute, je tombe sur une info coup de tonnerre pour moi : John Howe sera à Paris pour le vernissage de son exposition à la Galerie Arludik dans le 4e arrondissement.

La sélection Bandcamp de dk #9
La sélection Bandcamp de dk #9

Bon alors comment ça ? J’apprends que depuis que cette rubrique n’est pas parue (3 mois déjà), vous vous êtes mis à acheter n’importe quoi ? Que vous errez sur Bandcamp comme des âmes en le pen (pas de risque, ils n’en ont pas) ? Du coup, n’écoutant que mon sens du devoir (non ce n’est pas le nom d’un groupe), le sélectionneur du bandcamp que je suis reprends du service.

Thomas, DANS LA PEAU
Thomas, DANS LA PEAU

Thomas, DANS LA PEAU « Je ne tiens plus en place. Il me faut de l’espace… Oui, bien plus d’espace. Je manque de blanc. Ces grands pans noirs m’obstruent. Je suis asphyxié par le rouge, le violet, le jaune et le bleu. Je surnage. Je veux sortir de la gamme primaire, réinventer la matière, revenir à […]


Kankoiça
novembre 2017
L Ma Me J V S D
« oct    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  
Koiki-ya