Abonnez-vous !

WELCOME TO GOOFLAND BRAZIL (and Crossroads) 3.0 — Archives — Livres — Uchronia

le film du jour : RUSTY JAMES [DVD &BLU-RAY)

Le film du jour : RUSTY JAMES

RustyJames-BANDEAU

La course du balancier

Suite thématique d’Outsiders, Rusty James se situe un degré au-dessus de son prédécesseur qui ne s’aventurait que trop rarement au-delà de ses fonctions de film pour adolescents. Ici, plus guère d’espoir, les jeunes ont perdu toute innocence, mais n’ont pas encore acquis les valeurs des adultes. Ils zonent entre deux mondes sans appartenir à aucun, côtoyant la mort chaque jour.

RumbleFish1Leur désir d’affronter l’existence, ce besoin d’identification, cette excitation doublée d’un appel à l’aide, est anéanti par un monde sans illusions où le passage à l’âge adulte est synonyme de bien des sacrifices. À ce propos, la valeur symbolique du titre originel a son importance, puisque le « rumble fish » est une espèce de poisson qui ne se bat jamais si on le laisse dans son milieu d’origine.

Au centre de cet océan de tourmente, un petit îlot d’humanité fait de la résistance, mais n’arrive pas à repousser les violentes bourrasques de désespoir insufflées par l’inéluctabilité du temps qui passe. Cette obsession temporelle est transcrite aussi bien visuellement (nombreuses apparitions d’horloges, défilements accélérés de nuages) que dans l’ahurissante bande-son concoctée par Stewart Copeland, ex-cogneur du côté de The Police. Certaines scènes furent même répétées et/ou tournées avec un guitariste et un batteur jouant live. Ce fut notamment le cas du combat dans l’entrepôt désaffecté —un des plus extraordinaires jamais filmés— où les acteurs se mouvaient selon une chorégraphie bien précise.

Doté d’une véritable intensité dramatique et d’une exaltation un rien confuse, Rusty James est un film d’auteur très européen dans l’âme. Adapté d’un roman de Hinton, tout comme Outsiders, il est construit autour de trois personnages : un paternel (Dennis Hopper) imbibé et complètement à la masse, Rusty James (Matt Dillon), écorché vif déambulant dans les rues dévastées de Tulsa et le Motorcycle Boy (Mickey Rourke), assez peu visible à l’écran, mais auquel il est fait référence à chaque instant, d’autant plus qu’en son absence, son frérot se charge de cultiver son règne.

RumbleFish2À la lisière du mysticisme, dur mais aussi fataliste et désabusé, Mickey Rourke campe ici un loser daltonien (c’est ce qui décida Coppola à faire le film en noir et blanc), imprévisible, mystérieux et charismatique au point d’en devenir pratiquement magnétique. Sa façon de jouer faussement nonchalante et presque abstraite est tellement touchante qu’elle nous ferait presque oublier la fluidité d’une mise en scène proche de la perfection. Cette vision émouvante du Motorcycle Boy, conscient de sa proche fin et résigné ; et de Rusty James, admiratif et porteur du feu sacré, restera éternellement ancré quelque part dans les méandres de notre vaste inconscient.

Wild Side vient de sortir une édition collector à la hauteur du film, pour tous ceux qui ne s’étaient pas procuré le très beau steelbook Zavvi disponible en Angleterre, avec bien évidemment un DVD et un blu-ray au top question master, mais aussi et surtout un chouette et passionnant bouquin de 224 pages et quelques bonus bien comme il faut : des scènes coupées, un doc sur le boulot admirable de Stewart Copeland, un making of, sans oublier l’incontournable commentaire audio du réalisateur. Le film est aussi disponible en édition blu-ray simple, avec les mêmes bonus.

Nota : Et quel putain de casting ! Avec en plus des Mickey Rourke, Dennis Hopper et Matt Dillon déjà cités ci-dessus, pas moins que Diane Lane, Nicolas Cage, Chris Penn, Tom Waits, Laurence Fishburne et Vincent Spano ! Excusez du peu, mais voilà un casting qui déboite gentiment (remarquez, celui d’Outsiders n’était pas mal non plus, on y reviendra forcément un jour ou l’autre) !…

Rusty James (Wild Side, édition collector Blu-ray + DVD + livre ou Blu-Ray simple, disponibles)


Christophe Goffette

 

 RustyJames-BR-3DRustyJames-Coffret-3DCONCOURS : une édition collector et un blu-ray à rafler ! Pour cela, il suffit de répondre à la question suivante, à l’adresse habituelle (concoursbrazil3.0@gmail.com), avant le 17 février à minuit, un tirage au sort départagera les bonnes réponses : quelle future réalisatrice interprète Donna, la petite sœur de Patty (Diane Lane) ? 


Kankoiça
février 2017
L Ma Me J V S D
« jan   mar »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728  
Koiki-ya