Abonnez-vous !

WELCOME TO GOOFLAND BRAZIL (and Crossroads) 3.0 — Archives — Livres — Uchronia

LES RÈGLES DU JEU [DVD]

LRDJ_240X320_DEF7.inddLES RÈGLES DU JEU [DVD]

Lolita n’aime pas sourire. Kevin ne sait pas se vendre. Hamid n’aime pas les chefs. Thierry parle wesh. Ils ont vingt ans. Ils sont sans diplôme. Ils cherchent un travail. Pendant six mois, les coachs d’un cabinet de placement vont leur enseigner le comportement et le langage qu’il faut avoir aujourd’hui pour décrocher un emploi. À travers cet apprentissage, le film révèle l’absurdité de ces nouvelles règles du jeu.

 

Les règles du jeu fait partie de ces films documentaires utiles car il participe aux témoignages des générations, et plus précisément de la génération qui la concerne, la génération dite « sacrifiée ». Plus tard, on dira peut-être « ma génération est celle de la courbe de l’inversion du chômage ». Moi, par exemple, quarantenaire déjà vieux et partiellement moisi, je fais partie de la génération dite « dans le cul » où nous partageons ce même cynisme et cette même rancœur qui façonnent les ulcères et les réactionnaires. Derrière l’autel de la mondialisation, place des sacrifices, nous nous rassemblons et organisons des soirées diapos « vintage » sur la période bénie des Trente Glorieuses. C’était le bon temps. Tout ça. Pour Lolita et Kevin, les « Trente Glorieuses », c’est déjà un épisode intégral de « Secret d’histoire » avec Stéphane Bern.

C’est au cœur des locaux d’Ingeus, boîte de recrutement située dans le Nord Pas-de-Calais, que l’on prend la mesure du désastre. Un désastre structure de notre société visible à l’échelle régionale (mais que l’on peut facilement transposer à d’autres territoires). Un marché de l’emploi exsangue, un tissu social désagrégé, une paupérisation galopante. Un monde où il suffit d’un rien pour se perdre et se sentir perdu. Les conseillers d’Ingeus accompagnent (relais ô combien nécessaire des Missions Locales et Pôle Emploi) les jeunes et donnent des perspectives. Ingeus fabrique des repères et du bon sens. Ils désépaississent le brouillard. Ils responsabilisent. Ils autonomisent. On peut même appréhender leur totale sincérité et leur professionnalisme, loin du business « job coaching », c’est dire si l’heure est grave.

Regles_du_jeu_5Pour bien comprendre où nous en sommes aujourd’hui, il ne suffit plus, quand on est jeune et sans boulot fixe, d’égrener les listes d’offre d’emploi pour trouver son bonheur. Il faut d’abord et avant tout maîtriser une méthodologie de projet pour maîtriser son avenir. Voilà une belle idée libérale pour combattre le libéralisme (en attendant, on ne travaille plus aux champs). à savoir « comment s’y prendre pour se sortir les doigts du cul» car l’essentiel, c’est d’y voir clair. Et comment faire pour y voir clair ? D’abord, il faut savoir « Voir » puis il faut savoir « Lire » pour avoir du « Pouvoir ». Bref. Apprendre à être réactif. Apprendre à s’adapter.

Alors comment valoriser ce fichu potentiel tapis au fond de nous quand on est sans qualification et sans diplôme ?! Comment comprendre qu’un projet personnel n’est pas une utopie ! Comment se réaliser. Au contact des hommes et femmes d’Ingeus, Lolita, Kevin, Hamid et Thierry apprennent à se mobiliser entre désespoir et perspective. Parce que le film documentaire de Claudine Bories et Patrice Chagnard montre à quel point il est possible de s’en sortir et se réaliser sur un simple déclic. On constate également à quel point ces exercices de remise à niveau sont violents. Pas dans le fond, ni dans la forme, mais parce qu’ils existent. Tout simplement.

Je vous conseille mille fois Les Règles du jeu parce qu’il réconcilie. C’est un ciment solidaire. Un baume. Le DVD propose en bonus les courts de Claudine Bories « Femmes d’Aubervilliers » et « Travailleurs d’Escaudain » de Patrice Chagnard. Deux gestes cinématographiques puissants et indispensables pour mieux saisir la réalité mais surtout la mutation des sociétés.

Les Règles du jeu réalisé par Claudine Bories et Patrice Chagnard, disponible en DVD chez Blaq Out

 


Cédric Janet


Kankoiça
octobre 2015
L Ma Me J V S D
« sept   nov »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  
Koiki-ya