Abonnez-vous !

WELCOME TO GOOFLAND BRAZIL (and Crossroads) 3.0 — Archives — Livres — Uchronia

Archive for septembre, 2015
GREGORY SAND tome 1 [BD/ITW]
GREGORY SAND tome 1 [BD/ITW]

Le marchand de sable vous met la poudre aux yeux dans un récit aux accents oniriques. Entre Neil Gaiman et E.T.A. Hoffmann, avec des références assumées, la verve poétique des titres de chapitres, la vivacité du graphisme et les nombreuses trouvailles ont de quoi séduire.

KAROO ou le fil de l’histoire à retordre [LIVRE]
KAROO ou le fil de l'histoire à retordre [LIVRE]

Nous sommes en 96. Tesich met un point final à « Karoo », la mort met un point final à Tesich. Autant dire que le roman posthume du serbo-yankee laisse l’Amérique en bien triste état. Saul Karoo, le « je » singulier qui se narre tout seul durant les quelques 450 premières pages, est un New-Yorkais pathétique typique des années fric qui jamais ne répugne à mordre dans la Grosse Pomme pourrie.

Le disque du jour : LOS LOBOS [CD]
Le disque du jour : LOS LOBOS [CD]

Les loups de la ville des anges ne hurlent plus les soirs de pleine lune, mais hululent toujours pour le plus grand bonheur des aficionados (très nombreux aux states et de façon plus éparse chez nous, grand pays du rock devant l’absolu).

THE TOWN : this is my city ! [CINÉ/DVD]
THE TOWN : this is my city ! [CINÉ/DVD]

Un titre sans blason, pour The Town, second film de Ben Affleck, sorti au cinéma en 2011…

Ne nous fions pas aux apparences, car The Town a bien un nom au caractère trempé dans l’acier du fusil d’assaut des braqueurs de banque, un titre urbain pour un décor et des personnages made in asphalte.

Le concert des Insus-? (on y était !)…
Le concert des Insus-? (on y était !)…

« Il y a un concert de rock le 11 septembre au Point Ephémère à ne pas rater… Il n’y a plus beaucoup de places paraît-il » : voilà le message sybillin posté par Richard Kolinka, batteur fou de son état, ce jeudi 27 août 2015 sur sa page facebook… En zieutant la programmation de la salle, on apprend qu’un groupe baptisé « Les Insus- ? » jouera donc ce soir-là , qu’il n’a sorti aucun album, jamais tourné sous ce nom et que… les billets sont à 16 euros !?!

Le Château des étoiles 1869 [BD]
Le Château des étoiles 1869 [BD]

Paru d’abord sous forme de 3 gazettes, avec en bonus des articles d’Alex Nikolavitch, mais aussi en collector grand format, le deuxième tome du Château des étoiles est sorti aujourd’hui. L’auteur de Siegfried (chez Dargaud) ou Le Troisième Testament (Glénat) assume pleinement l’influence de Jules Verne pour faire aboutir ce voyage extraordinaire. Pour preuve, une couverture bleue au design assez proche des collections Hetzel du XIXe siècle.

Le film du jour : Agents Très Spéciaux, code U.N.C.L.E
Le film du jour : Agents Très Spéciaux, code U.N.C.L.E

Si ma T.A.N.T.E en avait.

Oui, ce sous titre ne veut absolument rien dire mais ça me fait marrer, alors j’assume. Si par ailleurs quelqu’un peut trouver les mots qui se cachent derrière cet acronyme mystère, tellement mystère que même moi je ne sais pas, qu’il fasse signe, il a gagné un paquet de chouquettes que j’irais piquer en douce à Goffette.
[note du Goof : hors de question qu’on touche à mes chouquettes, que ce soit dit et répété !]

Griffe Blanche tome 3 : La voie du sabre [BD]
Griffe Blanche tome 3 : La voie du sabre [BD]

Serge Le Tendre, c’est le prolifique auteur de La Quête de l’Oiseau du Temps, un des piliers de la fantasy française. Olivier TaDuc, lui, signe Mon pépé est un fantôme, un récit fantastique et malin pour enfants. Les deux compères qui ont déjà oeuvré ensemble notamment sur Chinaman (ou les tribulations d’un Chinois en… Amérique) et Les Voyages de Takuan (tomes 3 à 5) se retrouvent sur ce dernier tome d’une série consacrée à une Chine ancestrale et imaginaire.

EXPO MARTIN SCORSESE (tout est dit)
EXPO MARTIN SCORSESE (tout est dit)

Oyez, oyez Braziliens & Braziliennes ! Martin Scorsese s’expose à Paris ! C’est une première ! Courez-y !

Après l’exposition déjà culte, consacrée à l’œuvre magistrale de Michelangelo Antonioni, les origines du Pop et les étincelles de son Blowup, la Cinémathèque Française déportée à Bercy (au grand dam de Jean-Pierre Léaud et tant d’autres Dreamers au cœur-Trocadero), accueille à l’automne (du 14 octobre 2015 au 14 février 2016) et en grandes pompes, le crack du Nouvel Hollywood, le réalisateur le plus street, le précurseur de la vague hipster, le loup blanc de Wall Street, le (big) fruit de Little Italy, le premier Affranchi, le plus vieil Infiltré, le bien nommé, Maître Cinéphile, Martin Scorsese.

FACES : You Can Make Me Dance, Sing Or Anything
FACES : You Can Make Me Dance, Sing Or Anything

La crise du disque n’en finit pas de persister et les majors —ou ce qu’il en reste— n’ont rien de mieux à faire pour la contrebalancer que de s’en prendre aux porte-monnaie de ceux qui continuent inlassablement à vouloir écouter la musique autrement qu’en streaming sur un ordinateur, c’est-à-dire —pour schématiser— les générations ayant grandi entre la sortie de Rubber Soul (1965) et celle d’Ok Computer (1997). Donc, la ressortie du catalogue complet de Led Zeppelin à peine achevée, c’est un autre monument du rock des années 70 que nous propose Warner avec un coffret qui rassemble les quatre albums studios des Faces ainsi qu’un cinquième LP bourré d’inédits, versions alternatives et live.

Dorothy Vallens, DANS LA PEAU
Dorothy Vallens, DANS LA PEAU

« Le bleu qui farde mes yeux, comme un voile de velours sombre, trouble ma vue. Je vois les affres de ma vie si safres… Parfois, je ne distingue plus ni le vert ni le rouge… Parfois, le ciel est comme la terre, d’un identique azur… Cela m’effraie. Je sens que je me noie… Même ces maudites larmes qui découlent de la plaie de mon âme m’inondent d’effroi… J’ai peur, je me sens sale… Ressaisis-toi, Dorothy, l’on t’appelle… »

Le disque du jour : THERAPY?
Le disque du jour : THERAPY?

Que Troublegum (1994) soit un chef-d’œuvre, yes, of course, il n’y a pas un seul débatteur qui pourra me prouver le contraire —ou alors il ne finira pas la soirée dans la meilleure forme de sa vie. Mais que la formidable discographie du groupe irlandais en soit réduite à la seule expression de ce nirvanesque sommet est une telle contrevérité que je ne vous laisserai même pas poindre un angström.

Le film du jour : Dude bro party massacre III
Le film du jour : Dude bro party massacre III

Tout droit sorti de l’imagination tordue d’un groupe de potes passablement imbibés d’alcool, Dude Bro Party Massacre III, est l’hommage perturbant au slasher film des années 80 que l’on aurait jamais espéré voir…

Interview PHILIP SEYMOUR HOFFMAN [BEST OF]
Interview PHILIP SEYMOUR HOFFMAN [BEST OF]

En voilà un que je suis bien content d’avoir interviewé. Malheureusement amoindri par une vilaine crève, notre entretien aura été un peu écourté (ce pourquoi l’on ne parle pas tant que ça de Rendez-vous l’été prochain, d’ailleurs, puisque j’avais prévu de l’évoquer en fin d’interview), ce qui n’aura pas empêché Philip Seymour Hoffman d’être rigoureusement l’homme (de la situation) que j’attendais : un « vrai » être humain, avec une voix et un point de vue. Rare(s) et passionnant(s). Enjoy.

Sailor Twain ou la Sirène dans l’Hudson [BD]
Sailor Twain ou la Sirène dans l'Hudson [BD]

« J’ai rêvé dans la grotte où nage la sirène », cette citation en exergue du poème de Nerval, « El Desdichado », illustre assez bien le ton général de ce superbe roman graphique. Mark Siegel, un jeune auteur américain, éditeur de Sfar et Trondheim outre-atlantique nous livre une histoire toute en finesse, subtilités et allusions. Le trait au crayon, faussement naïf, n’est sans doute pas pour rien à l’envoûtement qui se dégage de chacune de ses pages.

Le film du jour : 1001 GRAMMES [DVD]
Le film du jour : 1001 GRAMMES [DVD]

L’humour nordique (à l’instar d’un certain humour Belge) n’est pas une légende Viking ou un vain mot. Il existe vraiment, on le rencontre régulièrement niché au cœur du cinéma scandinave, filmé en caméra Walhalla dans le verger du Midgard. Si le mètre étalon porte la marque du Caïn Finnois Kaurismakki, d’autres réalisateurs sont tombés dedans dès leur premier long métrage.


Kankoiça
septembre 2015
L Ma Me J V S D
« août   oct »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930  
Koiki-ya