Abonnez-vous !

WELCOME TO GOOFLAND BRAZIL (and Crossroads) 3.0 — Archives — Livres — Uchronia

Le film du jour : THE PATROL [BRD/DVD]

Le film du jour : THE PATROL

Les guerres ont toutes en commun d’être incroyablement cinématographiques et, quand il s’agit de conflits récents ou contemporains comme ici avec la présence et le déploiement de troupes britanniques en Afghanistan, de potentiellement posséder une intensité dramatique rare et clairement palpable…

The_Patrol

Mais The Patrol n’est pas un film de guerre comme les autres et c’est ce qui en fait tout l’intérêt, car voir des gugusses en uniforme (ou en jupette) se tirer dessus (ou se mettre des coups d’épée, de masse ou de cure-dents —le cure-dents, c’est plus rare ceci dit), on en a quand même déjà fait le tour. Non, sa qualité première est de réussir à nous faire entrer dans la peau de ces soldats, c’est sa capacité intrusive et sa mise en scène hautement subjective, toujours plus proche des hommes. Pas de simples soldats donc, mais d’abord et surtout des êtres humains, avec leurs doutes, leurs forces et faiblesses, leur abnégation toute militaire et leurs fissures en création ou devenir…

En cela, Tne Patrol est purement passionnant, mais demande pour en arriver là un effort de la part du spectateur. Pas un effort démesuré, mais quand même celui d’accepter de rentrer dedans et d’assister à autre chose qu’un divertissement creux et convenu. La guerre, ça n’est pas de l’entertainment. Ça ne devrait jamais en être, d’ailleurs. En cela, The Patrol se rapproche un peu de Jarhead, ou de Démineurs, mais propose un cinéma encore plus rugueux, encore plus proche des hommes en présence, plus ancré au sol, avec lequel on perçoit presque l’odeur de poudre et de poussière, le danger potentiel, le dégoût révoltant d’avoir perdu un des siens, la frousse d’être le prochain sur la liste… Et puis pourquoi d’abord ? Est-ce que tout ça en vaut la chandelle ?…

Le film est anglais, pas américain, cela explique beaucoup de choses sur sa conception (pas un budget délirant non plus), son approche, son point de vue et, in fine, son rendu. Quelque part, on est assez proche du travail d’un Steve McQueen (le réalisateur, pas l’acteur, donc l’Anglais —aussi, pas l’Américain) : gratter, creuser, toujours plus profond, donc plus près de nos propres sentiments et ressentiments, pour libérer émotions et par ricochet questionnements sur ce que seraient nos actions et/ou réactions en pareille situation.

Une réussite donc, pour une des immersions en territoire hostile les plus réussies qui soient. En bonus, les coulisses du film, tout aussi parfaitement amenées, dans le même esprit que le film lui-même.

The Patrol BRD The Patrol DVDCONCOURS : 5 DVD ET 5 BLU-RAY À RAFLER ! Pour cela, il vous suffit de nous écrire (à l’adresse concoursbrazil3.0 (a) gmail.com) et répondre à cette simple question : dans quelle province d’Afghanistan le film se déroule-t-il ? (un tirage au sort départagera les bonnes réponses reçues avant le 3 septembre 2015, à minuit)

LOGO_TF1_video_2013_RVBThe Patrol (TF1 Vidéo, disponible en blu-ray et DVD)

 


Sam Lowry

 


Kankoiça
août 2015
L Ma Me J V S D
« juil   sept »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  
Koiki-ya