Abonnez-vous !

WELCOME TO GOOFLAND BRAZIL (and Crossroads) 3.0 — Archives — Livres — Uchronia

Souvenirs de Marnie [DVD/BRD]

Souvenirs de Marnie de Hiromasa Yonebayashi

Souvenirs de Marnie DVD« Il y a en ce monde un cercle magique invisible et on est soit à l’intérieur soit à l’extérieur. Les autres sont à l’intérieur tandis que je me situe à l’extérieur»

Le film débute sur la confidence sombre d’Anna, adolescente mal dans sa peau, manquant de confiance en elle. La jeune fille semble paralysée par un vide inexpliqué. Lui étant de plus en plus difficile de vivre en ville à cause de ses problèmes d’asthme, sa tante décide de l’envoyer se ressourcer en famille dans la province japonaise. Anna va y faire une singulière et déterminante rencontre, dans un lieu propice aux chimères.


Comme à leur habitude depuis leur création en 1985, les célèbres studios Ghibli ne cessent d’offrir des petits bijoux de qualité scénaristique et graphique. Ce nouvel opus est une fable humaniste et poétique. De prime abord, l’histoire peut paraître simple, mais jamais simpliste. Anna est à fleur de peau et chacun peut s’identifier à cette adolescente à la fois timorée et rebelle. La façon d’aborder le manque au-delà le deuil est sur le registre de la réminiscence et le réalisateur choisit le mode de la rêverie pour exprimer les troubles. Il y a une mise en abîme de l’art, la jeune fille développe un talent brillant, une façon de matérialiser ses possibles hallucinations. On peut se demander s’il y a une part autobiographique, Anna serait hypothétiquement l’incarnation du réalisateur. Le spectateur passe par le même cheminement intérieur que celui de l’adolescente, avec ses angoisses et ses doutes et une identification s’opère. Trop jeune pour se souvenir, Anna n’a jamais pu faire le deuil de ses parents et ce passage douloureux mais salvateur l’empêche de grandir. Ce séjour va lui permettre de mieux se connaître et d’embrasser le monde.

Souvenirs de Marnie1Les fameux studios créés par Hayao Miyazaki, réalisateur rendu célèbre entre autres pour sa princesse Mononoke, ainsi que son gros matou Totoro et son amour passionnel pour l’aviation, peuplent l’imaginaire des plus rêveurs d’entre nous. Son coup de crayon reconnaissable, troublant, et ses décors colorés, détaillés et des plus attrayants, sont devenus incontournables et très attendus par toute une génération de fans. Troublants, car bien qu’estampillés japonais, les traits de ses héros sont très européens. Il distille habilement culture et coutumes sans forcer les traits, ainsi chacun à n’importe quel moment peut prendre la peau de ces personnages de caractère. Il existe une volonté commune à tous les réalisateurs issus de cette filiation artistique de réconcilier la nature avec les hommes qui la peuplent et de rendre ces humains plus pacifiques et altruistes. Souvenirs de Marnie est encore un film délicat à découvrir de toute urgence, car le réalisateur livre une histoire plus intimiste. Une belle occasion d’en savoir toujours plus sur un créatif talentueux. Rien n’est laissé au hasard et la nature participe à explorer le terrain émotionnel de l’éclosion adolescente.

Cette fabrique de rêves animés fait naître des talents tel celui de Hiromasa Yonebayashi, qui affirme encore plus son style avec ce deuxième film. Il est également le réalisateur du succès Arietty, le Petit Monde des Chapardeurs, en 2010, axé sur l’amitié entre un jeune garçon malade du cœur et une petite chapardeuse Arietty.

Souvenirs de Marnie, DVD et blu-ray disponibles.

 


Sophie Sevestre

 

 


Kankoiça
juillet 2015
L Ma Me J V S D
« juin   août »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  
Koiki-ya