Abonnez-vous !

WELCOME TO GOOFLAND BRAZIL (and Crossroads) 3.0 — Archives — Livres — Uchronia

FABLES [COMICS]

Fables (éditions Semic, puis Panini Comics)

Scénario : Bill Willingham / Dessin : Mark Buckingham et autres

Ni poèmes de La Fontaine ni contes de fées, ça commence comme un polar et ça continue en intrigues aux frontières du réel. Un chaudron à idées…

Il était une fois, des êtres fantastiques qui vivaient parmi nous. Le plus drôle, c’est que nous les connaissons bien puisque c’est nous qui les avons fabriqués au fil du temps, au fil des histoires, des contes et des légendes. Mais attention, c’est un secret jalousement gardé qu’il ne faut confier à personne sous peine de subir un sortilège d’oubli ou pire encore…

fablesLes fables (au masculin pour les besoins du récit) sont tous ces personnages inventés par la littérature et le folklore et établis en diverses communautés autour de nous. Cachés en pleine vue ou isolés par des enchantements, ils font partie de notre univers comme nous faisons partie du leur, même si nous ne sommes pas censés admettre leur existence. Bill Willingham, au péril de son intégrité mémorielle révèle leurs secrets les moins avouables.

Bigby Wolf, shérif de Fableville, depuis qu’il n’est plus le Grand Méchant Loup courant après le Chaperon Rouge fait régner l’ordre. Je vous vois sourire, mais je vous assure que c’est vrai ! Il a un imper cradingue, une clope au bec, une humeur changeante et tout… mais c’est un fin limier, si le titre lui convient. La grande patronne, au poste de Maire, c’est Blanche-Neige. Je vous rassure, elle n’a ni barrette ni robe de mousseline, elle a plus un look working-girl ; si ça se trouve vous l’avez déjà croisée. Tout commence par une enquête pour élucider les circonstances de la mort de sa sœur jumelle Rose Rouge.

Les peuples fabuleux sont de diverses sortes. Certains sont des animaux qui parlent, d’autres sont des gobelins ou encore des sorciers. Beaucoup ont une forte coloration médiévale, quelques-uns sont établis dans les pays arabes d’où ont germé les Mille et Une Nuits. Il paraît même qu’il y a des habitants dans les nuages, accessibles grâce à un haricot magique. L’ensemble donne lieu à des rivalités politiques de premier ordre.

Fables 19 super teamÀ ce qu’on raconte, ce monde est loin d’être enchanté car les fables doivent faire face à la menace grandissante d’un ennemi mystérieux, l’Adversaire. Ses conquêtes s’étendent et l’étau se resserre autour des fables sympas.  Enfin sympas, rien n’est évident. Plus on avance, et plus on approfondit les relations. Vous aimeriez gratter le vernis et voir ce qui cache vraiment derrière le Prince Charmant, Cendrillon ou Pinocchio ? Je vous en prie.

Les récits de votre enfance vont prendre un autre tournure lorsque vous découvrirez ce monde magique en marge du notre. Pour tromper la surnaturelle censure du souvenir, faisons comme si ce n’était qu’une bande dessinée. Les dessinateurs qui se relaient sur la série, à défaut d’être tous au top, ont le mérite de rompre la monotonie et de créer autant d’inattendu que le scénario lui-même. Pour faire plaisir aux braziliens que vous êtes, remarquez le titre du deuxième tome : La ferme des animaux, regardez à l’intérieur les cochons dessinés et imaginez George Orwell derrière tout ça…

Le plaisir de la référence jaillit des pages, des titres ou des intrigues. Plus on en lit et plus on veut savoir la suite. La puissance addictive n’est-elle pas une preuve supplémentaire des étranges pouvoirs à l’œuvre dans notre monde ? Au fait, qu’est-ce que je raconte et qu’est-ce que je fais là, moi ?

Fables (Panini Comics, collection 100% Vertigo, 23 tomes à ce jour)

Filakter


Kankoiça
juillet 2015
L Ma Me J V S D
« juin   août »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  
Koiki-ya