Abonnez-vous !

WELCOME TO GOOFLAND BRAZIL (and Crossroads) 3.0 — Archives — Livres — Uchronia

Le disque du jour : ROLLING STONES [CD/LP…]

Le disque du jour : ROLLING STONES

Troisième parution de la collection « From the Vault » consacrée aux meilleurs enregistrements live des Rolling Stones à travers les époques. Super bonne pioche cette fois-ci (encore plus que les deux fois précédentes, disons) avec le concert du Marquee Club (l’ancien, le vrai, l’unique, le mythique) en mars 1971, soit le complément idéal de la ressortie en grandes pompes (et un milliard d’éditions différentes) de Sticky Fingers.

 

StonesLes deux précédents volumes revenaient respectivement sur les prestations hautes en couleurs du Hampton Coliseum en 1981 et autrement plus trempées dans le wock & woll du Los Angeles Forum en 1975. Petit coup supplémentaire dans le rétro donc, et nous nous posons au Marquee, un club donc, chose déjà rarissime à l’époque pour la bande à Jagger, pour un showcase quasi-introuvable en vidéo (même du côté des bootleggers fous, et ils sont nombreux du côté des Stones addicts).

Ce (très bon) concert au Marquee a eu lieu quelques mois avant la sortie de Sticky Fingers. C’était donc la première fois que le groupe jouait ces chansons issues de ce futur (proche) classique, au total une petite moitié de l’album (notamment « Bitch », une version tonitruante de « Brown Sugar » et un « Dead Flowers » à s’évanouir de bonheur !). C’était aussi le premier concert des Stones en Angleterre depuis environ 2 ans, à cause de leur « exil fiscal », d’où l’hystérie collective en présence (et quelques spectateurs triés sur le volet, comme Eric Clapton, Andrew Oldham ou Jimmy Page).

Côté raretés on y retrouve une version live de « I got the blues », la première et la seule avant que le groupe ne décide de l’inclure à son tracklisting lors de son « No Security Tour » de… 1999 ! On peut aussi se délecter d’une reprise bien remuante de Chuck Berry (« Let it rock »), de deux titres du fabuleux Let it bleed (le toujours imparable « Midnight Rambler », mais aussi « Live with me »), qui était sur le moment le dernier album commercialisé en date, sans oublier un « Satisfaction » de très haute volée.

Comme pour le Live in 1981, quatre formats sont disponibles : DVD, blu-ray, CD+DVD et vinyle+DVD (le Live in 1975, lui, n’était pas dispo en blu-ray). À noter en bonus (vidéo et audio !) deux prises alternatives, et de « Bitch » et de « I got the blues », ainsi qu’une version topissime de « Brown Sugar » filmée lors de l’émission Top of the Pops, également en 1971.

Indispensable, quoi !

Stones pochetteCONCOURS : 5 DVD + CD À RAFLER ! Pour cela, il vous suffit de nous écrire (à l’adresse concoursbrazil3.0 (a) gmail.com) et répondre à cette simple  question : quel est le quatrième titre issu de « Sticky Fingers » joué à ce concert mais non mentionné dans notre article ? (un tirage au sort départagera les bonnes réponses reçues avant le 29 juin 2015, à minuit)

 

 

The Rolling Stones, « The Marquee Club, live in 1971 » (Eagle Vision, DVD, blu-ray, CD + DVD, vinyle + DVD, disponibles le 22 juin)

 


Sam Lowry


Kankoiça
juin 2015
L Ma Me J V S D
« mai   juil »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930  
Koiki-ya