Abonnez-vous !

WELCOME TO GOOFLAND BRAZIL (and Crossroads) 3.0 — Archives — Livres — Uchronia

JOE TALBOT/IDLES [ITW]

JOE TALBOT/IDLES [ITW]

Bon, pour un interviewphobe, j’en fais quand même beaucoup. Quelques semaines après les frères Mael, mais je m’étais abrité derrière le prétexte d’une fan-attitude de presque 5 décennies ( !!! attendez, je vais me pendre et je reviens) et d’une mission confiée par le Goof, ce qui pour moi équivaut à un ordre (la grosse excuse bidon), nous voilà, kty, ma dkollaboratrice et moi, partis rencontrer Joe Talbot, chanteur et parolier des Idles, un garçon dont l’importance dans le rock anglais, sans vouloir insulter l’avenir et au risque que cette prédiction me couvre rétrospectivement de ridicule, pourrait bien se révéler majeure, et un groupe qui a déjà marqué l’année de son empreinte indélébile, comme un tatouage accusateur sur l’Angleterre néo-libérale post-Thatcherienne et en voie de Brexitification.

CHRONIQUES OCTOBRE 2017 [BD, CD, DVD, LIVRES…]

CHRONIQUES OCTOBRE 2017 [BD, CD, DVD, LIVRES…]

Tous les mois retrouvez notre sélection BD, CD, DVD, LIVRES…

RICK JAMES, DES VIES INSIDE - part six

RICK JAMES, DES VIES INSIDE – part six

La chute.

Ce soir, Rick James revient chez Letterman. Nous sommes en 1982. « Votre prochain invité est l’un des musiciens les plus populaires dans le monde, son dernier album, Street songs s’est vendu à plus de 4 millions de copies, il sillonne le pays en ce moment pour nous présenter son nouvel opus, intitulé Throwing down, ladies & gentlemen, please welcome The creator of punk-funk, Mister Rick James ». Voilà comment David Letterman présente James qui vient sur la plateau pour présenter son nouvel album en 1982.

CHRONIQUES SEPT 2017 [BD, CD, DVD, LIVRES…]

CHRONIQUES SEPT 2017 [BD, CD, DVD, LIVRES…]

Tous les mois retrouvez notre sélection BD, CD, DVD, LIVRES…

What the hell is it this time ? [ITW SPARKS]

What the hell is it this time ? [ITW SPARKS]

« Tu serais éventuellement dispo le 6 ou le 7 pour une interview des Sparks ?  » m’écrit le Goof. Dispo quoi ? Sé ? Nible ? Les deux chef. Pourtant désormais peu avide de ce genre d’exercices où je n’excelle guère (trop bavard, j’en oublie souvent de poser des questions), hors de question de ne pas profiter du privilège de rencontrer les rares musiciens issus du début des années 70 dont la musique reste aussi intéressante, novatrice, créative et fraîche. Et puis leur nouvel album est bien parti pour entrer dans le cercle réduit de leurs meilleurs, ce qui est toujours plus excitant que lorsque l’artiste en question recycle indéfiniment son fond de catalogue.

La sélection Bandcamp de dk #12

La sélection Bandcamp de dk #12

C’est bon, vous êtes rentrés ? Vous avez bien nourri vos mélanomes (attention, certains sont malins) et laissé vos tympans en jachère ? Oui ? Il est donc temps de se ressaisir. Vous allez de nouveau me cacher ces corps bronzés (ou rougis) et remettre dans vos CAE (conduits auditifs externes enfin) de quoi accompagner cette fameuse tartine de merde que la vie nous oblige à manger chaque matin avec un condiment sonore pouvant la rendre plus sapide.

Dan Dunne, DANS LA PEAU

Dan Dunne, DANS LA PEAU

« L’expression « Half Nelson », vous connaissez ? Ça vous dit quelque chose ? Je vous donne un indice : c’est une position assez usitée…. Allez, en piste ! Remuez vos méninges ! Alors ? Aucune supposition ou supputation ? Non, non, je vous vois déjà ricaner en douce… Ce n’est pas une énième station du Kamasutra qui vous promet la lune. Non, « Half Nelson », c’est l’ultime prise qui, en lutte, vous permet d’immobiliser votre adversaire à terre…

LA CHRONIQUE DE L'AFFREUX 1

LA CHRONIQUE DE L’AFFREUX 1

Nous pensions en avoir fini avec le cycle Aliens chez Fred Wetta, vous savez, cet éditeur sorti des sentiers ennuyeux de l’édition ô combien conventionnelle, cet aventurier des contrées bédéesques qui n’hésite pas à publier des raretés oubliées plutôt que des crossovers retcons à la sauce multiverse. On s’était plantés.

RICK JAMES, DES VIES INSIDE - Part five

RICK JAMES, DES VIES INSIDE – Part five

Après Fire It up, James enchaîne l’écriture de plusieurs singles pour le second album des City Band, The boys are back. On dit alors du leader du groupe, Levi Ruffin, qu’il est trop proche de Rick James (tout le monde ne sait pas que Rick est aux manettes, derrière l’artiste). Rick James est productif, très, trop ? Son son est un peu partout. Une confusion se crée dans le paysage musical avec tous ces différents titres, entretenue par l’arrivée d’un petit nouveau sur lequel l’influence de Rick James dépasse même sa musique : Prince.

JOE TALBOT/IDLES [ITW]
JOE TALBOT/IDLES [ITW]

Bon, pour un interviewphobe, j’en fais quand même beaucoup. Quelques semaines après les frères Mael, mais je m’étais abrité derrière le prétexte d’une fan-attitude de presque 5 décennies ( !!! attendez, je vais me pendre et je reviens) et d’une mission confiée par le Goof, ce qui pour moi équivaut à un ordre (la grosse excuse bidon), nous voilà, kty, ma dkollaboratrice et moi, partis rencontrer Joe Talbot, chanteur et parolier des Idles, un garçon dont l’importance dans le rock anglais, sans vouloir insulter l’avenir et au risque que cette prédiction me couvre rétrospectivement de ridicule, pourrait bien se révéler majeure, et un groupe qui a déjà marqué l’année de son empreinte indélébile, comme un tatouage accusateur sur l’Angleterre néo-libérale post-Thatcherienne et en voie de Brexitification.

CHRONIQUES OCTOBRE 2017 [BD, CD, DVD, LIVRES…]
CHRONIQUES OCTOBRE 2017 [BD, CD, DVD, LIVRES…]

Tous les mois retrouvez notre sélection BD, CD, DVD, LIVRES…

RICK JAMES, DES VIES INSIDE – part six
RICK JAMES, DES VIES INSIDE - part six

La chute.

Ce soir, Rick James revient chez Letterman. Nous sommes en 1982. « Votre prochain invité est l’un des musiciens les plus populaires dans le monde, son dernier album, Street songs s’est vendu à plus de 4 millions de copies, il sillonne le pays en ce moment pour nous présenter son nouvel opus, intitulé Throwing down, ladies & gentlemen, please welcome The creator of punk-funk, Mister Rick James ». Voilà comment David Letterman présente James qui vient sur la plateau pour présenter son nouvel album en 1982.

CHRONIQUES SEPT 2017 [BD, CD, DVD, LIVRES…]
CHRONIQUES SEPT 2017 [BD, CD, DVD, LIVRES…]

Tous les mois retrouvez notre sélection BD, CD, DVD, LIVRES…

What the hell is it this time ? [ITW SPARKS]
What the hell is it this time ? [ITW SPARKS]

« Tu serais éventuellement dispo le 6 ou le 7 pour une interview des Sparks ?  » m’écrit le Goof. Dispo quoi ? Sé ? Nible ? Les deux chef. Pourtant désormais peu avide de ce genre d’exercices où je n’excelle guère (trop bavard, j’en oublie souvent de poser des questions), hors de question de ne pas profiter du privilège de rencontrer les rares musiciens issus du début des années 70 dont la musique reste aussi intéressante, novatrice, créative et fraîche. Et puis leur nouvel album est bien parti pour entrer dans le cercle réduit de leurs meilleurs, ce qui est toujours plus excitant que lorsque l’artiste en question recycle indéfiniment son fond de catalogue.

La sélection Bandcamp de dk #12
La sélection Bandcamp de dk #12

C’est bon, vous êtes rentrés ? Vous avez bien nourri vos mélanomes (attention, certains sont malins) et laissé vos tympans en jachère ? Oui ? Il est donc temps de se ressaisir. Vous allez de nouveau me cacher ces corps bronzés (ou rougis) et remettre dans vos CAE (conduits auditifs externes enfin) de quoi accompagner cette fameuse tartine de merde que la vie nous oblige à manger chaque matin avec un condiment sonore pouvant la rendre plus sapide.

Dan Dunne, DANS LA PEAU
Dan Dunne, DANS LA PEAU

« L’expression « Half Nelson », vous connaissez ? Ça vous dit quelque chose ? Je vous donne un indice : c’est une position assez usitée…. Allez, en piste ! Remuez vos méninges ! Alors ? Aucune supposition ou supputation ? Non, non, je vous vois déjà ricaner en douce… Ce n’est pas une énième station du Kamasutra qui vous promet la lune. Non, « Half Nelson », c’est l’ultime prise qui, en lutte, vous permet d’immobiliser votre adversaire à terre…

LA CHRONIQUE DE L’AFFREUX 1
LA CHRONIQUE DE L'AFFREUX 1

Nous pensions en avoir fini avec le cycle Aliens chez Fred Wetta, vous savez, cet éditeur sorti des sentiers ennuyeux de l’édition ô combien conventionnelle, cet aventurier des contrées bédéesques qui n’hésite pas à publier des raretés oubliées plutôt que des crossovers retcons à la sauce multiverse. On s’était plantés.

RICK JAMES, DES VIES INSIDE – Part five
RICK JAMES, DES VIES INSIDE - Part five

Après Fire It up, James enchaîne l’écriture de plusieurs singles pour le second album des City Band, The boys are back. On dit alors du leader du groupe, Levi Ruffin, qu’il est trop proche de Rick James (tout le monde ne sait pas que Rick est aux manettes, derrière l’artiste). Rick James est productif, très, trop ? Son son est un peu partout. Une confusion se crée dans le paysage musical avec tous ces différents titres, entretenue par l’arrivée d’un petit nouveau sur lequel l’influence de Rick James dépasse même sa musique : Prince.

RICK JAMES, DES VIES INSIDE – Part four
RICK JAMES, DES VIES INSIDE - Part four

Le compositeur est en confiance, et dans les meilleures conditions possibles pour réaliser et promouvoir son second album : Bustin’ Out of L Seven. Puis il enchaîne, quasi dans la foulée, avec l’opus Fire it up, son troisième album en moins deux ans. De vastes tournées sont organisées partout dans le pays et pour chacun de ces deux disques.

La sélection Bandcamp de dk #11
La sélection Bandcamp de dk #11

Haha, vous vous pensiez tranquille, à profiter de votre coupure estivale pour vous enivrer de muzak (très souvent Coldplay et U2 dans les supermarchés balnéaires ces temps-ci, c’est normal, ils le méritent), et bien non, le bandcamper viendra vous chercher jusque dans vos band(e)camping pour tenter de vous faire écouter des… (groupes/musiciens/gugusses, appelez ça comme vous voulez) qui méritent le détour de vos lobes auriculaires. Dans ce numéro, Julia Julian, de la pop délicate comme de la dentelle, Bat Piss, du noise abrasif comme de la toile émeri et Adrift For Days, du sludge boueux comme un discours de Macron… oops, merde, pas réussi à tenir un paragraphe sans m’en prendre à lui. Décidément, c’est plus fort que moi.

LA PART DE ROMERO
LA PART DE ROMERO

À Brazil 3.0, nous ne sommes pas forcément adeptes du RIP à tout va. Mais là un bon gros RIP s’impose et nous le devons bien au monsieur qui est en photo ci-contre à côté de ma tête de nœud. Oui, on a toujours une tête de nœud lorsqu’on rencontre l’une de ses idoles de jeunesse, on a une tête de con de geek.

RICK JAMES, DES VIES INSIDE – part three
RICK JAMES, DES VIES INSIDE - part three

En 1977, Rick James a 29 ans. Dans le récit complet qui nous occupe, au suspens digne d’un album de bd de la Marvel, nous en étions restés là. Le musicien est sur la brèche. Et s’il n’a pas le cran de se tuer, la mort occupe ses pensées. C’est quelque chose qui a à voir avec son ego surdimensionné qui le sauve. Comment le monde pourrait-il se passer de sa musique ?

CHEAP TRICK « We’re All Alright » [CD]
CHEAP TRICK "We're All Alright" [CD]

On peut dire que 2016 aura été l’année Cheap Trick. En effet, les «Beatles américains», comme les avait surnommés la presse japonaise à la fin des années 70, ont, l’an passé, été intronisés au Rock and Roll Hall of Fame et sorti leur 17e album studio Bang Zoom Crazy Hello.

CHRONIQUES CINÉ JUIN 2017
CHRONIQUES CINÉ JUIN 2017

CHERCHEZ LA FEMME : Un jeune étudiant se travestit sous une burka pour continuer à voir sa bien-aimée tombée sous le joug de son frère aîné radicalisé après un long séjour au Yémen. Derrière ce pitch particulièrement osé et casse-gueule se cache une comédie pertinente et délicate, qui aborde frontalement le thème de l’endoctrinement religieux et du voile intégral par le biais de la comédie romantique.

CHRONIQUES MAI 2017 [BD, CD, DVD, LIVRES…]
CHRONIQUES MAI 2017 [BD, CD, DVD, LIVRES…]

Tous les mois notre sélection BD, CD, DVD, livres…

RICK JAMES, DES VIES INSIDE – part two
RICK JAMES, DES VIES INSIDE - part two

1977. James Ambrose Johnson Jr, avachi sur un fauteuil aux accoudoirs déchirés par le temps, fixe un revolver chargé sur la petite table ronde au milieu du salon. Voilà bientôt 10 ans que celui qui se faisait appeler Little Ricky ou encore Rick James Mathews, sur les scènes de Toronto, s’accroche à son rêve, connaître à nouveau un succès équivalent au succès d’estime rencontré pour son titre « It’s my time » (approuvé par Berry Gordy et son équipe dans les célèbres bureaux du label Motown.). Il a 29 ans et fait face à cette arme scintillante dans un hôtel miteux du Downtown Hollywood. Il est à un tournant de sa vie. À la croisée des chemins. Ou il se flingue d’une balle dans la tête, ou bien, cette fois, il se remet au travail et réussit pour de bon !

Bertrand Hottin, la passion animée [ITW BD]
Bertrand Hottin, la passion animée [ITW BD]

Aujourd’hui, je prends le temps de vous présenter le trop rare Bertrand Hottin. Enfant des années 80, son dessin et ses source d’inspiration nous donnent un petit coup de jeune, je préfère le dire ainsi, en nous ramenant aux images si chères à nos yeux. Laissons la parole à ce doux rêveur, tout autant animé par la passion, que passionné d’animation.

Chihiro Ogino, DANS LA PEAU
Chihiro Ogino, DANS LA PEAU

Mon nom est Chihiro Ogino. Quatre kanjis forgent depuis que je suis née celle que je suis : « mille », « s’enquérir de », « roseau » et « champ ». Je ne sais pas où le sens de cette identité va me mener du haut de mes dix ans.

LES CHRONIQUES DE L’AFFREUX 7
LES CHRONIQUES DE L’AFFREUX 7

Et pour ces septièmes et ultimes chroniques de l’Affreux, je vous sers du cocktail « magie blanche magie noire va te faire voir dans le noir- des vengeurs secrètement burnés- un p’tit Link en tunique inspiré par le bon roi Arthur – et du lascar pétaradant en écho à Renaud ».

RICK JAMES, DES VIES INSIDE – part one
RICK JAMES, DES VIES INSIDE - part one

Comme dans un film hollywoodien, où les clichés s’entassent, défilent les uns après les autres, la vie de Rick James, vue de loin -depuis un canapé à bouffer du popcorn, par exemple- pourrait sembler banale. Toute cette banalité à laquelle les biopics nous ont habitués s’y trouverait, vous savez, ce « déjà vu » que l’on sait des rock-stars, et bien il serait porté à l’écran pour lui aussi. Le prince du « punk-funk » a en effet beaucoup de points en commun avec ces curieux personnages aux destins d’exceptions : un parcours atypique, quelques mystérieuses forces croisées en chemin et un mode d’expression à couper le souffle.

La sélection Bandcamp de dk #10
La sélection Bandcamp de dk #10

La sélection Bandcamp de dk #10  Par dkelvin   Ça y’est ? Vous avez digéré le menu du #9 ? On peut y retourner ? (le type qui croit qu’il y a des gens qui le lisent). Attention, ce mois-ci c’est de l’airain, du haut tonnage c’est certain. Avec pas moins de 3 albums qui, dans leur genre, ne […]

CHRONIQUES CINÉ MAI 2017
CHRONIQUES CINÉ MAI 2017

MARIE FRANCINE : Viens chez moi j’habite chez mes parents. Après un 100 % Cachemire 50% réussi, voici enfin le retour gagnant tout en humour et en élégance décalée pour la formidable Valérie Lemercier qui signe la comédie parfaite qu’on espérait d’elle !

Olivier Bocquet, le roi de la bédoche
Olivier Bocquet, le roi de la bédoche

Olivier Bocquet est un touche-à-tout, mais c’est sur ses contributions remarquées au monde de la bande dessinée que j’ai souhaité l’interroger : Fantômas, Transperceneige – Terminus pour n’en citer que quelques-uns. Dans la vie comme dans les livres, il a des choses à dire et pas des moins intéressantes. Auteur engagé et engageant, bourré d’idées inventives, ses albums ont l’art de vous secouer et de vous surprendre.

John Howe, le magicien gris à Paris
John Howe, le magicien gris à Paris

Un peu à la dernière minute, je tombe sur une info coup de tonnerre pour moi : John Howe sera à Paris pour le vernissage de son exposition à la Galerie Arludik dans le 4e arrondissement.

La sélection Bandcamp de dk #9
La sélection Bandcamp de dk #9

Bon alors comment ça ? J’apprends que depuis que cette rubrique n’est pas parue (3 mois déjà), vous vous êtes mis à acheter n’importe quoi ? Que vous errez sur Bandcamp comme des âmes en le pen (pas de risque, ils n’en ont pas) ? Du coup, n’écoutant que mon sens du devoir (non ce n’est pas le nom d’un groupe), le sélectionneur du bandcamp que je suis reprends du service.

Thomas, DANS LA PEAU
Thomas, DANS LA PEAU

Thomas, DANS LA PEAU « Je ne tiens plus en place. Il me faut de l’espace… Oui, bien plus d’espace. Je manque de blanc. Ces grands pans noirs m’obstruent. Je suis asphyxié par le rouge, le violet, le jaune et le bleu. Je surnage. Je veux sortir de la gamme primaire, réinventer la matière, revenir à […]

CHRONIQUES MAI 2017 [BD, CD, DVD, LIVRES…]
CHRONIQUES MAI 2017 [BD, CD, DVD, LIVRES…]

Chaque mois notre sélection DVD, BD, CD, LIVRES…

CHRONIQUES AVRIL 2017 [BD, CD, DVD, LIVRES…]
CHRONIQUES AVRIL 2017 [BD, CD, DVD, LIVRES…]

Tous les mois notre sélection BD, CD, DVD, LIVRES…

LES CHRONIQUES DE L’AFFREUX 6
LES CHRONIQUES DE L’AFFREUX 6

Et pour ces sixièmes chroniques de l’Affreux, dans un climat pré-post électoral pas banal, j’ai concocté pour vous, mes biquets, une recette indé-vinyle aux refrains mystico-banlieusards… Après le Corbeau et le Renard de La Fontaine, voici le Docteur Renaud et le Mister Renard du père soiffard…

CHRONIQUES CINÉ AVRIL 2017
CHRONIQUES CINÉ AVRIL 2017

CHRONIQUES CINÉ AVRIL 2017 PAR THOMAS LÉCUYER LES GARDIENS DE LA GALAXIE, vol.2 Après un premier opus des plus récréatifs et réjouissants, la joyeuse bande des Gardiens de la Galaxie, composée entre autres d’un raton laveur qui parle, d’un immortel, d’une jolie extraterrestre bleue, d’un bébé arbre et d’un baroudeur humain beau gosse, drôle et roublard, […]

Alain Henriet roule des mécaniques [ITW BD]
Alain Henriet roule des mécaniques [ITW BD]

De la pinup sexy aux avions de guerre, de Golden Cup à Dent d’ours, que vous aimiez l’histoire ou la science-fiction, la palette d’Alain Henriet n’a pas fini de nous séduire. Ce talentueux dessinateur a bien voulu nous présenter son travail et son expérience sur quelques-uns des titres qui ont fait son succès.

CHRONIQUES CINÉ MARS 2017
CHRONIQUES CINÉ MARS 2017

 CHRONIQUES CINÉ MARS 2017 PAR THOMAS LÉCUYER   T2 – TRAINSPOTTING : « Un train peut en cacher un autre, même vingt ans après » Paris risqué mais pari gagné pour Danny Boyle qui nous propose de retrouver sa bande de anti-héros junkies vingt ans après le premier opus de leurs aventures fracassées . À l’instar du personnage […]

CHRONIQUES MARS 2017 (BD, CD, DVD…)
CHRONIQUES MARS 2017 (BD, CD, DVD…)

Tous les mois notre sélection BD, DVD, CD, Livres…

L’auberge espagnole [DOSSIER BD]
L'auberge espagnole [DOSSIER BD]

La bande dessinée est internationale, fort heureusement. Les rencontres, les discussions et les conseils de mon entourage m’ont conduit à regarder de plus près la BD hispanophone. Que de talents du côté de nos cousins qu’il soient d’Espagne ou d’Argentine.

LES CHRONIQUES DE L’AFFREUX 5
LES CHRONIQUES DE L’AFFREUX 5

LES CHRONIQUES DE L’AFFREUX Dans cette rubrique tour de Babel, je lève aux plus affreux d’entre vous, sans pudeur et sans vertus, sans filets et sans sifflets, le voile sur mes découvertes intimes qui sauront, j’en suis sûr, émoustiller vos pensées et, A + si affinités gustatives, alléger vos larfeuilles vachards. En somme, une rubrique […]

Anna, DANS LA PEAU
Anna, DANS LA PEAU

Anna, DANS LA PEAU « Je vais te quitter, Mark. Tu rentres à peine de mission que déjà je veux te fuir… Je veux m’enfuir à tout prix. M’évanouir de ta vie, que tu m’oublies comme par omission. Tu es à mes pieds. Et, moi, au pied du mur. Il n’y a que le néant […]

le film du jour : RUSTY JAMES [DVD &BLU-RAY)
le film du jour : RUSTY JAMES [DVD &BLU-RAY)

Suite thématique d’Outsiders, Rusty James se situe un degré au dessus de son prédécesseur qui ne s’aventurait que trop rarement au-delà de ses fonctions de film pour adolescents. Ici, plus guère d’espoir, les jeunes ont perdu toute innocence, mais n’ont pas encore acquis les valeurs des adultes. Ils zonent entre deux mondes sans appartenir à aucun, côtoyant la mort chaque jour.

CHRONIQUES FÉVRIER 2017 (CINÉ, CD, DVD…)
CHRONIQUES FÉVRIER 2017 (CINÉ, CD, DVD…)

CHRONIQUES FÉVRIER 2017     CHEZ NOUS Lucas Belvaux vise juste et là où ça fait mal, au cœur des racines obscures et dérangeantes de l’extrême droite française, avec un film qui, en évitant à tout prix le spectaculaire, n’en est que plus efficace. Dénonçant l’entreprise de « normalisation » à laquelle le Front National se prête depuis l’arrivée […]

Mon Don Quichotte est mort deux fois
Mon Don Quichotte est mort deux fois

Je suppose qu’il nous arrive à tous d’être témoins involontaires de coïncidences troublantes auxquelles on attribue parfois des signes, parfois le sceau de la fatalité ou qui, d’autres fois, prêtent simplement à sourire (fut-ce jaune) quand on les met au crédit de ce vieux salopard de briscard de hasard —même que ça rime.

BLUES, COUNTRY… folks ! (DISPONIBLE)
BLUES, COUNTRY… folks ! (DISPONIBLE)

Hop, il est enfin disponible, le premier volume des Rencontres, Portraits, Entretiens du Goof, à plus de 80% inédit et exclusif, et orné de magnifiques illustrations de Lilyan, concoctées tout spécialement pour l’occasion… 1000 exemplaires numérotés et signés, pas un de plus !

La Diar(rh)y #8
La Diar(rh)y #8

La Diar(rh)y #8 Voilà, c’est fini, comme dit la chanson. Pour conclure cette diar(rh)y an(nu)ale, une ultime ration pour une année qui ne fut ni meilleure ni pire que les autres sur le plan(plan) planétaire, avec son lot d’ignominies mais aussi de merveilles, et puis toute cette fantaisie dont l’humain sait faire preuve, et qui […]

Le billet de mauvaise humeur de l’Affreux (épisode 9)
Le billet de mauvaise humeur de l'Affreux (épisode 9)

Et pour ce neuvième billet aux humeurs braziliennes, avec l’actu électorale et ses discours bristol qui embrouillent nos cervelets déjà embouteillés par les usuelles conneries saisonnières, je vous propose une pause syndicale non syndiquée pas piquée des hannetons, un grand divertissement à même de vous tirer les vers du tube digestif, et vous invite, histoire de se marrer cinq minutes, au spectacle qui se joue en ce moment…
Épisode 09 : « … au théâtre des Affreux, ce soir : « Cause toujours… tu m’intéresses ! »

George Valentin, DANS LA PEAU
George Valentin, DANS LA PEAU

« Je suis George Valentin. En chair, en os, en voix… Hollywood, c’est moi ! Un clin d’œil à la Chaplin ! Un buste très Keaton ! Une mine Marceau qui paye bien de mine ! Un trait Bogart d’avance, un gène Kelly d’enfance ! Je suis « The Artist » !

La sélection Bandcamp de dk #8
La sélection Bandcamp de dk #8

Je ne vous cache pas qu’en débutant cette 8ème livraison de la sélection Bandcamp, je me demande si elle a déjà fait vendre le moindre disque et même fait dkouvrir le moindre musicien ou groupe à qui que ce soit. Mais comme l’espoir fait vivre et que la boite de Pandore est déjà vidée, espoir compris, depuis longtemps, je rempile. Ce mois-ci, encore du varié, mais pas de l’avarié croyez-moi, avec du Doom (Stoner Woman), du rock lo-fi (Fond Han), et du punk (Dyscontrol).

Glop/Pas glop [CHRONIQUES CINÉ DÉCEMBRE]
Glop/Pas glop [CHRONIQUES CINÉ DÉCEMBRE]

Chaque semaine, une petite doublette de critiques ciné à haute teneur brazilienne, glop ou pas glop… Enjoy !

LES CHRONIQUES DE L’AFFREUX 4
LES CHRONIQUES DE L’AFFREUX 4

LES CHRONIQUES DE L’AFFREUX Dans cette rubrique tour de Babel, je lève aux plus affreux d’entre vous, sans pudeur et sans vertus, sans filets et sans sifflets, le voile sur mes découvertes intimes qui sauront, j’en suis sûr, émoustiller vos pensées et, A + si affinités gustatives, alléger vos larfeuilles vachards. En somme, une rubrique […]

La Diar(rh)y #7
La Diar(rh)y #7

La Diar(rh)y #7 Avec les feuilles, cet automne voit tomber les illusions. La dernière des illusions est de croire qu’on les a toutes perdues écrivit Maurice Chapelan. J’ai le sentiment que l’heure arrive où nous l’atteignons cette ultime illusion. Le plus triste, c’est que le plus élémentaire dkorticage en fait chuter certaines que l’on croyait […]

Lieutenant Ellen L. Ripley, DANS LA PEAU
Lieutenant Ellen L. Ripley, DANS LA PEAU

Lieutenant Ellen L. Ripley, DANS LA PEAU « Le sol sous mon corps est verdoyant. Son contact m’est étrangement familier, doux et frais. Toutes mes cellules se rappellent à chacune de ces vivaces particules. J’hume une brise qui me ramène à mon humanité lunaire. L’air qui s’insinue dans mes poumons me comble et m’apaise. Je […]

Cool, pâté en croûte, aventures et invisibilité
Cool, pâté en croûte, aventures et invisibilité

Si vous ne savez pas quoi faire de vos brouzoufs et qu’après le passage des pompiers et des éboueurs il vous reste quelques sesterces, voilà quelques belles idées de cadeau(x)

Laurent-Frédéric Bollée élargit les horizons de la BD
Laurent-Frédéric Bollée élargit les horizons de la BD

Laurent-Frédéric Bollée fait partie de ces auteurs acharnés, dont le spectre d’écriture est si large qu’il redessine les horizons de la bande dessinée. Entre l’épopée historique Terra Australis, les mystères d’ApoclaypseMania, le récit plus intime de Deadline, difficile de savoir où donner de la tête. Brazil ne pouvait laisser passer l’occasion de découvrir de nouveaux mondes.

Glop/Pas glop [CHRONIQUES CINÉ NOVEMBRE]
Glop/Pas glop [CHRONIQUES CINÉ NOVEMBRE]

Chaque semaine, une petite doublette de critiques ciné à haute teneur brazilienne, glop ou pas glop… Enjoy !

Le billet de mauvaise humeur de l’Affreux (épisode 8)
Le billet de mauvaise humeur de l’Affreux (épisode 8)

Épisode 8 : Le père tout feu tout poil serait-il en voie de disparition ? Il semblerait que oui, si on lit les niaiseries de la presse féminine qui nous rabâche quotidiennement que l’homme est désormais une femme comme les autres. […]

CHRONIQUES NOVEMBRE [DVD]
CHRONIQUES NOVEMBRE [DVD]

CHRONIQUES DE NOVEMBRE   C’est par des nuages dans le ciel que nous avons appris la première bonne nouvelle de nos chroniques novembriennes, l’arrivée imminente de Little Big Man dans nos bacs adorés. À peine le temps d’envoyer « Souris sans fil » et « Clavier qui pue » en éclaireur, que la susdite galette était introduite dans le lecteur. La […]

Universal War Two, tome 3 [BD]
Universal War Two, tome 3 [BD]

Un grand classique de SF vient de sortir son dernier tome, on ne résiste pas au plaisir d’en parler. Pour ceux qui viennent d’une autre galaxie, et qui n’ont jamais entendu parler d’Universal War, il s’agit d’une fresque épique et futuriste avec au programme, rien moins que des voyages dans le temps, des courses intersidérales et des enjeux interplanétaires et des batailles spatiales…

Patsey, DANS LA PEAU
Patsey, DANS LA PEAU

« Je suis dans la peau du chagrin, dans la peau de l’affliction, dans la peau de l’insoumission. Mon corps est en sang, mon corps est en cendres, mon corps est exsangue… Tout mon être a le goût du soufre… Mon squelette s’est atrophié sous les cent coups de fouets que je reçois trop souvent des mains blanches du maître… Ma peau est ébène, c’est là mon seul tort…

La sélection Bandcamp de dk #7
La sélection Bandcamp de dk #7

Bandcamp m’a permis de dkouvrir bien des groupes dont la presse rock française ne m’aurait pas informé ne serait-ce que de l’existence (ceci dit, je ne lis plus la presse rock française depuis la disparition de Xroads donc je parle sans savoir, mais je suis bien certain de ne point me tromper. Encore trois exemples ce mois-ci avec Peep Tempel, Peaer et Christian Fitness.

LES CHRONIQUES DE L’AFFREUX 3
LES CHRONIQUES DE L’AFFREUX 3

Et pour ces troisièmes chroniques de l’Affreux, sous un ciel plombé qui flingue votre entrain travailleur, j‘offre un cocktail science-fiction/ intelligence artificielle/ insolite à ceux d’entre vous qui nourrissent des pensées utopiques et dystopiques…

Le cinéma vérité de Mario Ruspoli et Jean Gaumy
Le cinéma vérité de Mario Ruspoli et Jean Gaumy

Mario Ruspoli, documentariste prestigieux disparu en 1986, a marqué de son empreinte le cinéma-vérité. Depuis trop longtemps, nous l’avons chassé de nos mémoires […] À l’image de son ami Raymond Depardon (et même de Mario Ruspoli), Jean Gaumy a filmé la France dans tout ce qu’elle a de plus cru et de plus beau. Son cinéma vérité propose des portraits de Français simples et touchants […]

Klee Benally & Princess [ITW]
Klee Benally & Princess  [ITW]

Nos lecteurs fidèles se souviennent forcément de Blackfire, fratrie punk Navajo de haute volée, venue à de nombreuses reprises en Europe (et notamment à la Crossroads Night). À partir du 15 octobre, Sihasin (à savoir Clayson et Jeneda) emboîte le pas de Klee, le ‘grand frère’ passé en éclaireur chez nous cet été. Et comme toujours les échanges seront enrichissants…

Glop/Pas glop [CHRONIQUES CINÉ OCTOBRE]
Glop/Pas glop [CHRONIQUES CINÉ OCTOBRE]

Chaque semaine, une petite doublette de critiques ciné à haute teneur brazilienne, glop ou pas glop… Enjoy !

La Diar(rh)y #6
La Diar(rh)y #6

Petite diar(rh)y ce mois-ci. Pourtant on en a bouffé de l’info avariée. Les salmonelles à côté sont d’inoffensives saprophytes. J’aurais dû en maculer les murs de cette rubrique. Mais justement, non. Sentiment lancinant de mithridatisation. Anesthésie insidieuse de ma causticité. Plus que d’épisodiques éruptions en marquent la production, pour des sujets parfois anodins, tout au moins subalternes. Le plus terrifiant est ailleurs. Sous les bombes à Alep, sur les plages des îles Grecques, dans les geôles d’un peu partout, et puis dans tant d’autres lieux dont on ne nous parle pas. La mondialisation de l’empathie est, dans l’état actuel du monde, rien moins que destructrice pour l’esprit. Cette rubrique en est une sorte de témoignage désespérant.

HUNTER BLANC ROCKER NOIR
HUNTER BLANC ROCKER NOIR

Janvier 2016 aura eu une saveur particulière pour le dandy-rocker briton Ian Hunter. Le 10/01 il apprenait la mort de David Bowie, l’homme qui avait relancé la carrière de son groupe Mott the Hoople au milieu des seventies. […] Le 18/01 Dale Griffin batteur de Mott the hoople, pierre angulaire du projet et ami fidèle de tous les rockers, disparaissait à son tour après des années d’errance au pays d’Alzheimer.

La sélection Bandcamp de dk #6
La sélection Bandcamp de dk #6

[…] Pour clore cette trêve estivale (l’automne vient de débuter), du noise (avec Carl Sagan’s Skate Shoes), du noise (avec Marriage + Cancer) et du n…. non, du doom sludge avec Haast’s Eagled. Préparez-vous à cliquer dru (et si possible achetez, ça va direct dans la poche des groupes).

BORN TO BE WISE
BORN TO BE WISE

Robert Wise était un réalisateur majeur du cinéma américain avant que celui-ci, à l’instar de tous les autres, ne soit disloqué, atomisé, éparpillé version puzzle par le nouveau dieu du monde… (roulements de tambours et cri guttural punk post hémorroïdes…) : The Internet.

Le cabinet des curiosités d’Artus Films Part One
Le cabinet des curiosités d’Artus Films Part One

Et voilà, une nouvelle salve Artus déboule sur Brazil.

Stéphane, DANS LA PEAU
Stéphane, DANS LA PEAU

« J’ai toujours été à la recherche de l’harmonie au travers du désordre humain. De mon existence, j’élude la moindre turpitude. Je suis en quête de paix, de quiétude, je dirais, même de béatitude. C’est une chose que je ne trouve que dans la solitude de l’étude. »

Deux documentaires
Deux documentaires

L’histoire de deux géants. L’histoire d’une ascension et l’histoire d’une chute.

Le billet de mauvaise humeur de l’Affreux (épisode 7)
Le billet de mauvaise humeur de l’Affreux (épisode 7)

Épisode 7 : Auteurs d’exception dans une France culturelle, ou l’inverse…

Ravage tome 1 : ça casse où ça passe
Ravage tome 1 : ça casse où ça passe

René Barjavel a déjà fait ses preuves avec des romans de SF comme La Nuit des temps ou encore Le Voyageur imprudent qui célèbre l’avènement du paradoxe temporel en littérature. Voir un roman comme Ravage dans le sillage de Jean David Morvan, c’est forcément attirant.

La Diar(rh)y #5
La Diar(rh)y #5

La diar(rh)y a pris ses quartiers d’été pendant quelques temps. Mais pas de quartier pour l’actualité pour autant. Voilà donc en quelque sorte l’épitomé d’une saison chaotique, aussi bien sur le plan politique que climatique.

Glop/Pas glop [CHRONIQUES CINÉ SEPTEMBRE]
Glop/Pas glop [CHRONIQUES CINÉ SEPTEMBRE]

Chaque semaine, une petite doublette de critiques ciné à haute teneur brazilienne, glop ou pas glop… Enjoy !

Balade Bertillienne Brazilienne 2
Balade Bertillienne Brazilienne 2

Faire La traversée de Paris, la tête dans les nuages, à La frontière de l’aube, tels Les enfants du paradis, déflorer son pavé les pieds nus, À bout de souffle et faire Les quatre cents coups à grandes enjambées enchâssées sur la chaussée où Chacun cherche son chat, entrer dans L’auberge espagnole…[…] Les estivales à Paris : De l’Opéra Garnier aux Grands Boulevards, en passant par les pantins de Grévin aux étoiles du Grand Rex, du passage des Panoramas, et Little India, jusqu’au Théâtre du Merveilleux… Panorama pris d’un train en marche.

Isabelle, DANS LA PEAU
Isabelle, DANS LA PEAU

« Enfin ! J’ai fait la connaissance du bel Américain à la blonde toison (Matthew, à présent je sais son nom) que je toisais depuis longtemps ! Nos sillons se sont croisés en pleine tempête, devant la Cinémathèque, durant la manifestation… Je l’avais remarqué souvent, errer seul, avec son air perdu…

La sélection Bandcamp de dk #5
La sélection Bandcamp de dk #5

Allez, on ne baisse pas la garde, les escapades estivales et l’envie de rien foutre ne doivent pas avoir raison de ces rubriques attendues avec une impatience gourmande par… (pas de statistiques des syndicats ni de la préfecture donc je ne m’avance pas) personnes (avec un « s » j’espère quand même).

Glop/Pas glop [CHRONIQUES CINÉ JUILLET-AOÛT]
Glop/Pas glop [CHRONIQUES CINÉ JUILLET-AOÛT]

Chaque semaine, une petite doublette de critiques ciné à haute teneur brazilienne, glop ou pas glop… Enjoy !

La Diar(rh)y #4
La Diar(rh)y #4

On croit avoir tout vu, tout lu, tout entendu, on croit, les années passant, que plus rien ne pourra nous surprendre, nous en apprendre plus encore sur l’inanité de ce monde, sur les abysses de bassesse et d’aveuglement de ceux qui y exercent leurs pouvoirs, et ce à tout niveau, du politique au domestique, car dès qu’il y a pouvoir finalement, il y a bassesse et aveuglement, et puis finalement non, les ressources sont inépuisables quand il s’agit de cynisme, d’indécence et de veulerie.

LES CHRONIQUES DE L’AFFREUX 2
LES CHRONIQUES DE L’AFFREUX 2

Dans cette nouvelle rubrique tour de Babel, je lève aux plus affreux d’entre vous, sans pudeur et sans vertus, sans filets et sans sifflets, le voile sur mes lectures intimes qui sauront, j’en suis sûr, émoustiller vos pensées et, A + si affinités gustatives, alléger vos larfeuilles vachards.
En somme, une rubrique fourre-tout où vous retrouverez mes conseils du moment, avec son gros lot de bandes dessinées, de curiosités littéraires ou pas et (si si !), de séries télévisuelles… « Brazil », quand tu nous tiens…

Balade Bertillienne Brazilienne 1
Balade Bertillienne Brazilienne 1

Faire La traversée de Paris, la tête dans les nuages, à La frontière de l’aube, tels Les enfants du paradis, déflorer son pavé les pieds nus, À bout de souffle et faire Les quatre cents coups à grandes enjambées enchâssées sur la chaussée où Chacun cherche son chat, entrer dans L’auberge espagnole, relire le Système A, trouver le butin Signé Arsène Lupin, rencontrer Cléo de 5 à 7, deviser entre parade et Charade, danser Le dernier tango à Paris sur un Coup de tête, jongler entre Jules et Jim, et jouer aux Innocents, embrasser La fille sur le pont…

Matthieu Bonhomme, l’homme qui recréa Lucky Luke
Matthieu Bonhomme, l'homme qui recréa Lucky Luke

Matthieu Bonhomme, l’homme qui recréa Lucky Luke Ce sont les 70 ans de Lucky Luke. L’homme qui tua Lucky Luke en est la version personnelle de Matthieu Bonhomme, chroniquée en avril sur Brazil.  Son titre fracassant et ses premières planches ont de quoi faire réagir les fans comme les profanes. En laissant traîner ses yeux […]

Nils, tome 1 : Les élémentaires
Nils, tome 1 : Les élémentaires

Nils, tome 1 : Les élémentaires Une nouveauté qui fait parler d’elle. Voici le témoignage d’une expérience de lecture… Une couverture bleutée, une nuit étoilée, des formes ondulantes et aériennes, des personnages baignés de lumière émergent d’une nature sauvage et mystérieuse. Entrelacées de branches esthétiques en vernis sélectif transparent, quatre lettres blanches artistement tracées projettent […]

LES CHRONIQUES DE L’AFFREUX 1
LES CHRONIQUES DE L’AFFREUX 1

Dans cette nouvelle rubrique tour de Babel, je lève aux plus affreux d’entre vous, sans pudeur et sans vertus, sans filets et sans sifflets, le voile sur mes lectures intimes qui sauront, j’en suis sûr, émoustiller vos pensées et, A + si affinités gustatives, alléger vos larfeuilles vachards.
En somme, une rubrique fourre-tout où vous retrouverez mes conseils du moment, avec son gros lot de bandes dessinées, de curiosités littéraires et (si si !), de séries télévisuelles… « Brazil », quand tu nous tiens…

Suger et Tiger [ITW MUSIQUE]
Suger et Tiger [ITW MUSIQUE]

Quand Didier Wampas n’est pas sur les routes de France avec Les Wampas, il écume les salles de concerts de France et d’ailleurs en famille avec Sugar & Tiger. Aux côtés de Tiger (Didier Wampas), on compte Sugar (Florence, sa compagne) au chant, Arnold et Diego (ses fils) à la guitare et à la batterie et Jean-Mi (des Wampas) à la basse. La formation qui se voulait éphémère existe depuis 2012 et a sorti son deuxième album, Thixotropic, début 2016. Le groupe nous a accueillis chez eux pour une interview rock’n’roll et pleine de sincérité à l’image de leur musique !

La sélection Bandcamp de dk #4
La sélection Bandcamp de dk #4

Bon je dois avouer que ces jours-ci, y aller de ma petite sélection bandcamp quand le timonier de cet attelage Brazilien est sous le coup d’une procédure inique qui risque de lui faire mordre la poussière alors qu’il mérite mieux pour planter ses crocs, voilà qui me paraît un peu dplacé. Mais bon, disons que les 3 élus du mois pourront servir de bande-son à la résistance qui peu à peu s’organise via le comité de sélection ici et la cagnotte là. Et ce mois-ci, du premier choix avec Andy Shauf, The Regular Boys (qui devraient plaire au sus-nommé timonier) et The Myrrors.

Leonard Kraditor, DANS LA PEAU
Leonard Kraditor, DANS LA PEAU

Leonard est un rêveur… Leonard est un saule pleureur… Leonard est un léopard à qui on a ôté le « p » de la puissance mâle… Leonard est un loup solitaire qui erre, qui erre, qui erre… Leonard aime bien que les femmes existent, même sans lui… Leonard en prendra une un jour pour épouse, c’est dit… Leonard s’est déjà fiancé une fois… À quand la deuxième fois ? Leonard aime les blondes, les brunes et les rousses… Mais Leonard a un peu la frousse… Leonard ne sait pas comment observer les gens.

Savina Dellicour/Bouli Lanners [ITW CINÉ]
Savina Dellicour/Bouli Lanners [ITW CINÉ]

Très bonne surprise que ce Tous les chats sont gris, premier film de la réalisatrice belge Savina Dellicour, avec un magnifique récit triangulaire, et trois acteurs de haute volée éparpillés émotionnellement façon puzzle, dont le très brazilien Bouli Lanners (remember notre chouette couverture, du temps de son second film en tant que réalisateur, Eldorado ??). Discussion croisée entre Bouli et Savina, à déguster après avoir vu le film peut-être, parce que ça spoile sévère aux entournures !…

À poil le GOOF [COMMUNIQUÉ]
À poil le GOOF [COMMUNIQUÉ]

Ceux qui sont des habitués de mes écrits trublionesques volontiers au vitriol le savent bien : il n’y a rien que je déteste plus que la sensation d’être un cul dans un champ de bites ! Or donc, aujourd’hui, je n’ai pas d’autre choix que de saisir mon clavier le plus rutilant, car le champ en question s’étend un peu trop à perte de vue et a, par ailleurs, pris des proportions totalement ubuesques.

LA TERRE ET L’OMBRE Caméra d’Or 2015 [DVD]
LA TERRE ET L'OMBRE Caméra d'Or 2015 [DVD]

En 2015, César Acevedo remportait la Caméra d’Or, le prestigieux prix du meilleur premier film au festival de Cannes. Une récompense méritée tant le scénario soigne le fond et la forme. Dès les premières secondes, on sent un cinéaste impliqué à rendre hommage aux siens et appliqué à rendre les lieux palpables.

Le billet de mauvaise humeur de l’Affreux (épisode 6)
Le billet de mauvaise humeur de l’Affreux (épisode 6)

Et pour ce sixième billet aux humeurs braziliennes, je m’échappe furtivement du domaine du réel, sinistre ces temps-ci, pour vous offrir une échappée dans une version alternative de ce qu’aurait pu être notre monde si… Épisode 6: …la langue française était devenue universelle…

Sylvain Runberg, une montagne d’idées [BD]
Sylvain Runberg, une montagne d'idées [BD]

Une cinquantaine de titres, des projets plein la tête, Sylvain Runberg est l’auteur prolifique de Millenium, l’adaptation du thriller de Stieg Larsson, ou Orbital, une grande fresque SF comme on les aime. Non content de nous offrir ses propres idées déjà nombreuses, il trouve le temps de partager généreusement en ligne les talents des artistes en tous genres et de tous horizons. Normal qu’on lui réserve une place pour parler de lui…

Ulysse 1781, Le Cyclope [BD]
Ulysse 1781, Le Cyclope [BD]

Vous avez beau connaître l’Odyssée telle que la racontait Homère, il vous faut la redécouvrir telle que l’adaptent Xavier Dorison et Eric Hérenguel. Après un premier tome sorti en 2015, voici la conclusion du premier cycle justement intitulé « Le Cyclope ».

Reflets de femmes [CINÉ]
Reflets de femmes [CINÉ]

Le portrait est devenu l’image la plus banale au monde et il suffit d’approcher la moindre artère touristique pour voir des passants, sortes de panoptiques ambulants, s’adonner à l’autoportrait à l’aide de téléphones portables attachés à des perches, curieux instruments appelés selfie-sticks. Le cinéma renferme quelques portraits de femmes, d’authentiques portraits peints ; comment ne pas se souvenir de Carlotta, de Laura, ou d’Allida ou de Lylah ?

Le film du jour : GONE GIRL
Le film du jour : GONE GIRL

Après avoir, dans Zodiac, dépeint la disparition d’un serial-killer et de sa mutation en entité médiatique, Fincher s’attaquait en 2010 au portrait de Mark Zuckerberg dans The Social Network et nous narrait la prise de pouvoir de la réalité virtuelle. Le cinéaste poursuit son exploration de notre siècle avec Gone Girl, qui examine de près une crise sociale et identitaire, la crise d’une époque où la réalité télévisuelle a pris le pas sur la vérité du monde.

La Diar(rh)y #3
La Diar(rh)y #3

Incroyable, je tiens le rythme. Troisième diar(rh)y en 3 mois, bien garnie encore cette fois, merci à Valls & Qu’on(les)sort(e) qui fournissent une matière première de choix à tout diar(rh)iste (car il n’y a pas que moi, en chacun de vous sommeille un diar(rh)iste) qui se respecte et respecte son lectorat (euh ceci dit, aucune idée s’il y a des lecteurs, mais bon, on partira du principe optimiste que oui). Allez, c’est reparti pour mai, où on a eu un peu de mal à faire ce qu’il nous plaît, vous en conviendrez.

Glop/Pas glop [CHRONIQUES CINÉ JUIN]
Glop/Pas glop [CHRONIQUES CINÉ JUIN]

Chaque semaine, une petite doublette de critiques ciné à haute teneur brazilienne, glop ou pas glop… Enjoy !

Gwendal Lemercier et la matière de Bretagne [BD]
Gwendal Lemercier et la matière de Bretagne [BD]

Gwendal Lemercier était récemment présent aux Futuriales, 7e Festival des littératures imaginaires d’Aulnay-sous-Bois, où il a notamment animé un atelier consacré au dessin. L’occasion de voir des planches originales saisissantes et de livrer quelques astuces sur l’art de la mise en image. Après un marathon de dédicaces, l’artiste a bien voulu répondre à quelques questions sur son travail.

HORREUR, MALHEUR, GOTHIQUE [DVD]
HORREUR, MALHEUR, GOTHIQUE [DVD]

Artus Films revient parmi les siens avec une nouvelle salve d’Objets Filmiques Non Identifiés mitonnée aux petits oignons. D’abord, et c’est assez rare pour le signaler, chaque galette est bourrée de bonus. Du bonus ras la couscoussière comme dirait le boss qui n’en loupe pas quand il s’agit de placer le mot « couscoussière » dans nos articles.

La sélection Bandcamp de dk #3
La sélection Bandcamp de dk #3

Initialement, je pensais avoir du mal à remplir cette rubrique avec 3 choix mensuels, mais densification de la qualité, affaiblissement de mes critères d’intérêt, ou alors coup de chance dans mes explorations, voilà que les perles se multiplient dans cette huître virtuelle qu’est Bandcamp. Ce mois-ci, du sacrément enthousiasmant avec le retour du grand Harry Cloud, les dkoiffants Whipper et les radioactifs Polonium.

Cycle Western [DVD]
Cycle Western [DVD]

Ce nouveau cycle western est l’occasion de (re)découvrir L’Or de MacKenna, long-métrage tourné en 70 mm, et quatre raretés qui ont sans doute fait les belles nuits des amateurs du genre même si, aujourd’hui, ils sont affairés à entretenir leur monte-escalier Stana.

Sandra Billa, DANS LA PEAU
Sandra Billa, DANS LA PEAU

Quand je ne dors pas… La nuit se traîne… La nuit n’en finit plus… Et j’attends que quelque chose vienne… Mais je ne sais qui je ne sais quoi… J’ai envie d’aimer, j’ai envie de vivre… Malgré le vide de tout ce temps passé… De tout ce temps gâché… Et de tout ce temps perdu… Cette chanson, Sandra, qui t’entête, qui, à chaque fois, te met la mort en tête… Cette chanson, Petula aurait pu l’écrire pour toi. Pauvre Sandra ! Oui…

Glop / Pas glop [CHRONIQUES CINÉ MAI]
Glop / Pas glop [CHRONIQUES CINÉ MAI]

Chaque semaine, une petite doublette de critiques ciné à haute teneur brazilienne, glop ou pas glop… Enjoy !

Fight Club 2 [BD]
Fight Club 2 [BD]

Première règle du Fight Club :
tu ne parles pas du Fight Club…

Too late, Tyler… Et même que nous allons évoquer sans tarder la version 2.0 du Fight Club sorti en comic book chez Dark Horse aux États-Unis en 2015, et chez nous, les franchouillards, aux Éditions Super 8, en avril 2016.

Hana et Alice mènent l’enquête [CINÉ]
Hana et Alice mènent l'enquête [CINÉ]

Alice intègre un nouveau collège où circule une étrange rumeur concernant un meurtre commis un an plus tôt. La victime est un mystérieux « Judas ». Une de ses camarades de classe et voisine, Hana, vit recluse chez elle. De nombreux commérages courent à son sujet, notamment, le fait qu’elle connaîtrait des détails à propos de l’affaire « Judas ».

EXPO GUS VAN SANT
EXPO GUS VAN SANT

Braziliens & Braziliennes ! À deux pieds ! À deux roues ! À pédales ou à moteur ! Un vent d’outre-Atlantique a soufflé sur la Seine ! Gus Van Sant s’expose à Paris ! Foncez-y !

Le film du jour : SOUTHPAW
Le film du jour : SOUTHPAW

Ceux qui sont familiers de la filmographie sévèrement burnée d’Antoine Fuqua, King Arthur, Training Day, Olympus Has Fallen, The Equalizer n’ont pas été surpris par la nouvelle livrée bourre-pif du réalisateur punchy. Sauf que cette fois, l’animal s’est maqué avec un écorché de la télé, le bien nommé, Kurt Sutter, créateur, entre autres, des violents et Shakespearien à souhait, The Shield et Sons of Anarchy, bien plus causants et vivants que n’importe quel épisode de shows cotonneux servis ces temps-ci.

Le film du jour : BY THE SEA
Le film du jour : BY THE SEA

En attendant, First They Killed My Father: A Daughter of Cambodia Remembers, l’adaptation, actuellement en tournage (et qui fait déjà débat) de l’autobiographie de Loung Ung, auteure et résistante cambodgienne en proie au régime Khmer rouge, jetons l’ancre, le temps d’un soir d’encre, entre terre, ciel et mer houleuse, et revenons sur le dernier film d’Angelina Jolie Pitt, By the Sea, naufragé trop vite dans les oublis de l’océan cinématographique.

La Diar(rh)y #2
La Diar(rh)y #2

Donc la diar(rh)y aura passé l’hiver, malgré les efforts conjugués de certain(e)s pour me faire déserter la toile, tout ça sous le fallacieux prétexte de ne plus pouvoir m’encadrer ni me voir en peinture. Mais l’ingérable, le tartuf(f)e, le pauvre type qui fait pitié, n’a pas désarmé, et a même, sous les aiguillons de ces toreros de pacotille, retrouvé une vitalité taurine qui l’avait depuis trop longtemps désertée. C’est parti pour avril, où non seulement on va dkouvrir le fil de l’actu, mais plus encore, puisqu’on va la dépecer jusqu’à l’os la charogne. Et en guise d’illustrations, des photos (presque toutes) do-it-myself, afin d’éviter le recyclage permanent d’images éculées à force d’avoir été usées.

Le disque du jour : CHEAP TRICK [CD]
Le disque du jour : CHEAP TRICK [CD]

À l’heure où ils viennent d’être intronisés (« enfin » diront certains) au prestigieux musée du Rock and Roll Hall of Fame, les Cheap Trick sortaient le 1er avril dernier leur 17è album studio dans l’indifférence quasi générale de la presse spécialisée française

La sélection Bandcamp de dk #2
La sélection Bandcamp de dk #2

Mes 3 préférés du mois, issus de ce site essentiel pour qui veut ne pas être tributaire des gardes chiourmes du bon goût, qui depuis toujours se dressent entre ceux qui jouent et ceux qui écoutent. Ce mois-ci Big Ups, Soft Fangs et Paul Jacobs. Désolé pour la parité, c’est encore que du mâle. Et plus de notes. On ne note pas ceux qu’on aime.

PRINCE : il était un Funk
PRINCE : il était un Funk

Il était un Funk, dans une petite ville du Minnesota nommée Minneapolis… Et longtemps, tu l’as écouté ce funk. Pas comme cette célèbre poignée de privilégiés désertant le Palace à l’aurore, début 80, tu étais trop jeune ! C’est venu bien plus tard, vers 1985 et jusque début 90. Après cette période, tu as un peu, souvent, beaucoup… décroché.

Chow Mo-Wan, DANS LA PEAU
Chow Mo-Wan, DANS LA PEAU

Je viens d’emménager, chambre 2046, agréablement logée dans une petite résidence surannée. Malgré l’absence de ma femme, les choses, dans l’ensemble, se sont bien déroulées. Au même étage, une nouvelle voisine, Mme Chan, est arrivée en même temps que moi. Son mari aussi manquait, il était parti en voyage… Hasard ou coïncidence ?…

Glop / Pas glop [CHRONIQUES CINÉ AVRIL]
Glop / Pas glop [CHRONIQUES CINÉ AVRIL]

Chaque semaine, une petite doublette de critiques ciné à haute teneur brazilienne, glop ou pas glop… Enjoy !

RALPH MEYER : Undertaker [BD]
RALPH MEYER : Undertaker [BD]

Ralph Meyer, dessinateur de Undertaker, le western scénarisé par Xavier Dorison, est en ce moment à l’honneur à la Galerie Daniel Maghen. Les deux albums largement acclamés racontent l’histoire de Jonas, un croque-mort atypique, héros du Far West d’un nouveau genre. Et si on partageait le plaisir d’avoir été sur place, lors du vernissage le vendredi 22 avril ?

RONIT ELKABETZ : la belle de Jaffa
RONIT ELKABETZ : la belle de Jaffa

Nous l’avions rencontrée en marge du Festival du Cinéma Israélien, à Paris, un mois de janvier (2006). L’occasion était trop belle pour ne point prendre rendez-vous avec la réalisatrice (et actrice), femme emblématique d’un renouveau du cinéma israélien en pleine mutation et progression. Née en Israël d’une famille d’origine marocaine ayant immigré en 1963, Ronit entame sa carrière dans la mode avant d’auditionner pour le film The Intended, réalisé par Daniel Waxman

Le film du jour : M (Joseph Losey)
Le film du jour : M (Joseph Losey)

La mémoire collective cinéphile a réservé une place bien particulière à M le Maudit, premier film parlant de Fritz Lang, chef d’œuvre incontournable de la mise en scène de l’entre deux guerres, référence ultime de bon nombre de films noirs des années 50-60 (alors que sorti en 31 !) et qui catalogua Peter Lorre dans des rôles de méchants pendant presque le restant de sa carrière, tant sa présence est magnifiée et énorme. C’est vite oublié le remake qu’en a tiré Joseph Losey vingt ans plus tard, avec « son » M, qui d’ailleurs lui tient la dragée haute de bien des manières.

Le film du jour : IRRATIONAL MAN
Le film du jour : IRRATIONAL MAN

Ou l’homme rationnel contre l’homme intuitif

Irrational Man est la cuvée 2015 de l’intarissable, Woody Allen. Un film pessimiste aux ressorts philosophiques qui se devait de figurer parmi les trophées de Brazil.

Cycle Western Randolph Scott et Joel McCrea [DVD]
Cycle Western Randolph Scott et Joel McCrea [DVD]

Sidonis Calysta nous invite à rejoindre Randolph Scott et Joel McCrea, deux acteurs majeurs du western d’après-guerre. On vous conseille de porter une attention particulière à Ton Heure a sonné et Les Desperados. Le premier secoue le bulbe par sa violence sans concession quand le second flatte joyeusement les mirettes. Voilà une nouvelle sélection qui ravira les contemplatifs et les sadiques.

CHRONIQUES AVRIL [CD/DVD/BD/BOUQUINS…]
CHRONIQUES AVRIL [CD/DVD/BD/BOUQUINS…]

En avril, si parait-il il ne faut pas se découvrir d’un fil, il reste de bon ton de se délester de quelques euros, surtout que les sorties tous azimuts valent leur pesant de ce que vous voudrez !…

Disque du jour : ALEX HARVEY (coffret)
Disque du jour : ALEX HARVEY (coffret)

Je n’aurais jamais cru voir ça avant que la camarde vienne me chercher. Alex fut si mésestimé de son vivant, si réduit à quelques stéréotypes après sa mort, prématurée, à 46 ans, emporté par un l’arrêt brutal d’un cœur qu’il avait, il est vrai, trop grand pour le monde dans lequel il devait s’exprimer, qu’un tel coffret me semblait parfaitement inenvisageable…

La Diar(rh)y #1
La Diar(rh)y #1

La diar(rh)y est la contraction de diary et de diarrhea, anglicisme que j’assume, n’en déplaise aux intégristes de la francophonie, que j’emmerde, comme j’emmerde pratiquement qui que ce soit trouve à redire à ce que j’écris ou fais, et ce depuis toujours. Je finirai seul mais peinard, comme chantait Léo Ferré. Même pas, et ça en emmerde d’ailleurs certain(e)s. Diar(rh)y ou comment avaler notre tartine de merde quotidienne sans en perdre le goût d’en (sou)rire, mais sans aller toutefois jusqu’à y prendre plaisir.

Cycle Julien DUVIVIER [CINÉ]
Cycle Julien DUVIVIER [CINÉ]

Pour le commun des mortels Julien Duvivier reste le réalisateur de Don Camillo, rendu célèbre par Fernandel pour toute une génération en culotte courte (on se calme les gars du clergé lyonnais, ce ne sont que des mots pas des maux….). Mais ce serait faire injure au réalisateur lillois de réduire sa carrière à ce seul fait d’arme, car il reste un des plus grands cinéastes français de l’entre-deux-guerres.

CHRONIQUES MARS [CD/DVD/BD/BOUQUINS…]
CHRONIQUES MARS [CD/DVD/BD/BOUQUINS…]

Mars est le moins préféré de tout Brazilien qui se respecte ou plutôt qui ne veut pas perdre sa place en or et son absence de salaire. Car oui, mars est le mois d’anniversaire de notre Goofissime à nous qu’on a. En plus, cette année, il publie lui-même un bouquin en mars. On ne vous dit pas l’orgie à base de chouquettes qui se prépare, vous ne nous croiriez pas !!… Bref, notre sélection de trucs, de muches et même de trucmuches, mise à jour quasi-quotidiennement, c’est par là que ça se passe…

Le billet de mauvaise humeur de l’Affreux (épisode 5)
Le billet de mauvaise humeur de l’Affreux (épisode 5)

Pour ce cinquième billet au chant Brazilien, à l’heure où les intégristes de la pensée cherchent à museler ou fusiller les faiseurs de bons mots, j’ouvre bien grand mon clapet (peut-être pour la dernière fois), pour PROMOUVOIR un droit en « voix » de disparition, la liberté de causer à tort (parfois) et à travers (souvent)…

QUELQUE PART DANS LE TEMPS [DVD-BLU-RAY]
QUELQUE PART DANS LE TEMPS [DVD-BLU-RAY]

Beaucoup l’attendaient, mais n’y croyaient plus, leurs prières cinéphagiques venant enfin d’être exaucées (merci Rimini) avec la sortie, dans un nouveau master haute définition, du film rare et culte de Jeannot Szwarc, un réalisateur franco-américain au parcours assez curieux et on ne peut plus inégal, jugez plutôt : Les dents de la mer 2, SuperGirl, les Insectes de feu, ce Somewhere in Time ou encore The Grand Larceny, aux US ; et trois bonnes daubasses en France…

Mon ami Dahmer de Derf Backderf [BD]
Mon ami Dahmer de Derf Backderf [BD]

John « Derf » Backderf abandonne le journalisme pour se consacrer au dessin. Le succès de son roman graphique Punk Rock &Trailers Parks le convainc de reprendre une histoire de son enfance ; il met alors son dessin anguleux au service d’un récit autobiographique. Mais plutôt que de simplement raconter sa propre vie, il nous livre son point de vue sur un camarade de classe, un de ces nombreux gars sans histoire, en apparence, qui est devenu pourtant un tueur en série, « le cannibale de Milwaukee » et qui finira assassiné dans sa cellule par un codétenu en 1994.

VDB. Consonnes of a bitch
VDB. Consonnes of a bitch

Bio acronymique du chroniqueur drôle, comique drôle, comédien, siglé et cinglé, j’ai nommé Thomas VDB.

Glop / Pas glop [CRITIQUES CINÉ MARS]
Glop / Pas glop [CRITIQUES CINÉ MARS]

Chaque semaine, une petite doublette de critiques ciné à haute teneur brazilienne, glop ou pas glop… Enjoy !

La sélection Bandcamp de dk #1
La sélection Bandcamp de dk #1

dkelvin bande (encore), dkelvin campe (sur ses positions), dkelvin bandcamp (chaque mois ici-même). Une sélection, issue de ce site sans intermédiaires (ou presque) entre émetteurs et récepteurs, de mes 3 préférés du mois, tous genres (ou presque) confondus. Ce mois-ci Kal Marks, The Spires, Space Gong.

Nina Sayers, DANS LA PEAU
Nina Sayers, DANS LA PEAU

Mon corps est tendu, mon port altier, mon sort inversé. Toute ma peau perle sous les strasses étoilées. Je suis hissée sur l’estrade, comme vissée. La gloire me porte. Mes pieds sont durs comme la pierre, chaussés de pointes, je vois le vide d’en haut. Je suis couronnée de succès. Je surplombe le néant. Je me meus comme une plume en un vent nocturne. Je ne sens plus mon corps. Dans quelle immortalité, j’erre ? Dans quelle ère ? Suis-je en plein rêve ? Je ne sais plus. Je sens qu’ici tout diffère…

Le sculpteur de Scott McCLOUD [BD]
Le sculpteur de Scott McCLOUD [BD]

Scott McCloud nous est connu, entre autres, pour son Art invisible, un récit théorique qui parle aux amateurs de BD. McCloud, c’est aussi un certain sens de la narration et de la mise en images. Avec Le Sculpteur, il façonne un roman graphique très apprécié du public.

Aurélien DUCOUDRAY, le plaisir de raconter [BD]
Aurélien DUCOUDRAY, le plaisir de raconter [BD]

Arrivé depuis peu dans le monde de la BD, Aurélien Ducoudray a su s’imposer avec des récits bien à lui en signant déjà une vingtaine de scénarios. Bob Morane Renaissance ou Léviathan avec Luc Brunschwig, The Grocery, Amère Russie… pour n’en citer que quelques-uns. Chez ce scénariste attentif et généreux, on est frappé par le soin apporté aux personnages, à la qualité de la documentation, au plaisir de raconter des histoires et à l’envie de donner du sens à la fiction.

Les dernières perles rares d’ARTUS FILMS [DVD]
Les dernières perles rares d'ARTUS FILMS [DVD]

Artus Films agrémente son catalogue de jolies pépites. Si votre amour pour les zombies vous coupe de toute vie sociale et que vous aimez ça, n’hésitez pas à vous procurer Le Massacre des morts-vivants, vous ne regretterez pas l’investissement. Même le coffret intégral Sherlock Holmes saura vous faire oublier vos relations houleuses avec l’URSSAF pendant au moins 16 heures. Si vous désirez approfondir davantage votre expérience de l’isolement, Le Pénitencier du Colorado vous donnera tout le noir dont vous avez besoin. Pour le reste, aventure et exotisme sont au programme.

ARNO – La Laiterie, Strasbourg [LIVE REPORT]
ARNO - La Laiterie, Strasbourg [LIVE REPORT]

De manière assez peu rassurante, ce que je remarquais d’emblée, pendant le concert d’Arno de l’autre soir, sont précisément les petites choses qui m’avaient éloigné de ses tournées : le côté un peu lourd ou le fait qu’il utilise encore les mêmes vannes éculées après tout ce temps (genre « ma grand-mère qui avait des roberts comme des bulldozers », « on est moche mais on s’amuse, hein », etc., etc..).

BILLY BROUILLARD : le don de trouble vue [BD]
BILLY BROUILLARD : le don de trouble vue [BD]

Récit original, poèmes et bestiaires anarchiques

Malgré les apparences, on ne saurait conseiller l’album aux enfants. Premier volume d’une trilogie drolatique, le noir et blanc des dessins correspond aussi à la couleur de l’humour employé par un Monsieur Mardi-Gras Descendres de Eric Liberge

ALLER-RETOUR : le court qui en dit long
ALLER-RETOUR : le court qui en dit long

Parmi la foultitude des projets de courts-métrages qui pullulent sur les sites de financement participatif ces jours-ci, et dont parfois la simple lecture de la note d’intention suffit à nous faire fuir, nous avons trouvé un chouette projet qui nous parait digne de ce nom et comme par hasard qui tarde à atteindre son premier objectif, ce qui nous fout un peu les boules, à nous autres Braziliens, même qu’on ne saurait que trop vous conseiller d’y jeter un œil (le bon) et même quelques euros, pour la bonne cause, celle d’un cinéma intelligent à l’imaginaire luxuriant !…

Un jour chez GAINSBOURG
Un jour chez GAINSBOURG

Débarquer chez Gainsbourg à l’heure du café, l’interviewer en roue libre, prendre l’apéro autour de la table basse du salon alors que s’éteint une journée d’hiver pluvieuse… Rien d’étonnant. Enfin, rien d’étonnant début 1979 puisque la cote du chanteur navigue à marée basse. Pour la promotion du nouveau 33 tours enregistré quelques semaines plus tôt à Kingston, sa maison de disques n’a misé ni sur Le Monde, Libération ou un hebdomadaire mais sur Best ( tirage 120.000 exemplaires !), bible des amateurs de rock.

DANIEL DARC : initiales D.D.
DANIEL DARC : initiales D.D.

Le 28 février 2013, il y a exactement 3 ans, vers 20h10, JD Beauvallet annonçait, dans la version web du magazine les Inrockuptibles, la mort de Daniel Darc. Un moment particulièrement marquant pour le journaliste rock, on le devine, ce dernier ayant démarré sa carrière (tout comme Christophe Conte qui signait aussi un mot sur le sujet) par une interview du groupe Taxi girl…

Julian Kaye, DANS LA PEAU
Julian Kaye, DANS LA PEAU

« Color me your color, baby… Color me your car… Vous avez besoin d’un chauffeur ? Appelez-moi ! Julian Kaye saura vous conduire sans vous éconduire. Color me your color, darling… I know who you are… Vous êtes en panne d’amour ou en peine de cœur ? Appelez-moi ! Julian Kaye, sans peine, vous consolera sans panne. Come up off your color chart. I know where you’re comin’ from…

CHRONIQUES FÉVRIER [CD/DVD/BD/CINÉ…)
CHRONIQUES FÉVRIER [CD/DVD/BD/CINÉ…)

Le mois le plus court de l’année ne sera pas forcément le plus pauvre en bonnes lectures, écoutes, projections… Notre sélection, mise à jour quasi-quotidiennement, c’est par là que ça se passe…

Glop / Pas glop [CRITIQUES CINÉ FÉVRIER]
Glop  / Pas glop [CRITIQUES CINÉ FÉVRIER]

Chaque semaine, une petite doublette de critiques ciné à haute teneur brazilienne, glop ou pas glop… Enjoy !

L’équipe Z, droit au but ! [MANGA]
L'équipe Z, droit au but ! [MANGA]

Un nouveau projet pour la jeunesse déboule dans les librairies, porté par des auteurs motivés et passionnés. Manga à la française et passion du foot sont réunis dans ce premier opus. C’est l’heure de mouiller le maillot !

Marianne, DANS LA PEAU
Marianne, DANS LA PEAU

« Comment c’était déjà ? Le premier vers de Baudelaire… La Beauté ? « Je suis belle… » Immortelle… ? Non : « ô mortels!… comme un rêve… » de verre ? ou de pierre ? Oui : « comme un rêve de pierre… Et mon sein, où chacun s’est meurtri tour à tour, Est fait pour inspirer au poète un amour… » Celui-là, je le connais par cœur…. Après, je ne me souviens plus. Peu importe.

Luc BRUNSCHWIG, scénariste humaniste [BD/ITW]
Luc BRUNSCHWIG,  scénariste humaniste [BD/ITW]

En 2015, Luc Brunschwig fêtait ses 25 ans… de BD. Devenu un des auteurs incontournables avec des succès comme Le Pouvoir des Innocents ou Holmes, il s’est illustré dans des genres aussi variés que la science-fiction ou le drame social. Son œuvre laisse apparaître un auteur soucieux des autres et à l’écoute du monde. Ses scénarios bien travaillés nous livrent des messages riches d’enseignements tout en restant distrayants. On vous laisse découvrir ses réponses complètes et sincères.

CHRONIQUES JANVIER [CD/DVD/BD/livres…]
CHRONIQUES JANVIER [CD/DVD/BD/livres…]

On aura mis le temps (10 mois !), mais voilà que débarquent enfin nos chroniques braziliennes, chroniques qui vont se multiplier comme les petits pains (dans la gueule, parfois, forcément, on ne change pas une équipe qui dégaine) et que vous retrouverez dans un premier temps un peu bordéliques…

Le billet de mauvaise humeur de l’Affreux (épisode 4)
Le billet de mauvaise humeur de l’Affreux (épisode 4)

Ce matin, des nuages chargés d’une grisaille fielleuse pointent leur tronche au-dessus de ma trogne mal lunée… J’ai le poil torve, l’haleine chargée, j’ai mal pioncé… Un café mal ingéré avalé, je m’attelle à la petite douceur qui me fera digérer la journée, mon billet de mauvaise humeur !

SÉQUENCE VINTAGE (chroniques DVD)
SÉQUENCE VINTAGE (chroniques DVD)

Le dernier western muet de John Ford, Humphrey Bogart chez Edward Dmytryk et Yul Brynner dans une adaptation de William Faulkner, voilà ce qui vous attend ! Et c’est quand même plus agréable qu’un coup de pied au cul !

Hommage au guitariste inconnu [GÉRARD DECARLI]
Hommage au guitariste inconnu [GÉRARD DECARLI]

Verlaine disait : “De la musique avant toute chose”. Ou quand l’art poétique explose les ornières, ouvre ses oreilles, et nous conseille vivement d’en faire autant —et pas qu’un peu. Poésie, musique… La vie, quoi !… Et parce que la musique, c’est la vie, certains y consacrent tout leur temps de libre et y mettent toutes leurs forces, toute leur énergie…

PARTY TIME !! (avec les SHAGGY DOGS)
PARTY TIME !! (avec les SHAGGY DOGS)

Le magazine Crossroads et nos chiens hargneux d’un rock besogneux mais festif, c’est une longue histoire !… Bien qu’évoluant sans cesse —avec par exemple une once supplémentaire de rhythm & blues depuis deux albums, nos défenseurs nationaux d’un pub rock ultra-vitaminé sont restés fidèles à cette noble cause —et nous-mêmes le sommes (fidèles) à la cause Shaggy Dogsienne… Dont acte !

Les Chroniques de BATMAN [COMICS]
Les Chroniques de BATMAN [COMICS]

À l’occasion des 75 ans du Chevalier Noir, une anthologie indispensable préfacée par Frank Miller. La passion de Manning, son auteur, fait peu de doutes quand on voit ce qu’il accumule chez lui depuis 1989…

Naulleau-Parker : Plumes de choc et style au Parker
Naulleau-Parker : Plumes de choc et style au Parker

Après Paris et les Bouffes du Nord, puis Cognac, le tandem Eric Naulleau/Graham Parker s’arrête dans les vignes du Bandol. Le spectacle offert est unique, car c’est une lecture-concert. Si certaines personnes ne sont pas particulièrement attirées par les joutes verbales d’Eric Naulleau à la télévision ou ses prises de position, elles feraient mieux d’enlever leurs oeillères et déboucher leurs oreilles, car c’est un fan ultime qui se présente à vous, à nu et à vif…

FLORENCE MAGNIN, un appel à l’évasion [BD/ITW]
FLORENCE MAGNIN, un appel à l'évasion [BD/ITW]

Florence Magnin, un appel à l’évasion Pour bien démarrer cette année, on vous propose de revenir sur les talents de Florence Magnin. Vous avez sûrement croisé ses couvertures de roman, ses illustrations pour les jeux de rôle ou encore une de ses BD. Découvrir ses planches originales au cours d’une exposition, c’est du bonheur, grand […]

Nadine Chevalier, DANS LA PEAU
Nadine Chevalier, DANS LA PEAU

Nadine Chevalier, DANS LA PEAU « Dis-lui que tu l’aimes… Allez vas-y, dis-lui : « Je t’aime »… Vas-y ! Dis-lui que tu l’aimes… Mais, non, je ne peux pas ! Je ne peux pas dire cela… Je regrette… je ne le peux pas… Qu’est-ce que ça signifie ? Je ne sais pas ce que cela veux dire, encore : « Aimer » ? C’est […]

TERRY GILLIAM débarque à l’Opéra de Paris [ITW]
TERRY GILLIAM débarque à l'Opéra de Paris [ITW]

Fan de Berlioz, Gilliam avait eu l’idée, en lisant son autobiographie, d’adapter Benvenuto Cellini au cinéma. Un projet avorté de plus, mais pas tant que ça puisqu’il a pu, il y a quelques années le mettre en scène à l’opéra. Après Londres, Amsterdam et actuellement Barcelone, Paris devrait accueillir Benvenuto Cellini et notre surréaliste en chef quelque part dans sa saison 2016-2017. Vivement !…

TERRY BRISACK : parallels & crossroads [CD]
TERRY BRISACK : parallels & crossroads [CD]

Parfois, on passe complètement à côté d’une œuvre, d’un artiste, d’une voix, d’un univers… Et à d’autres moments, on est plus chanceux et les hasards de la vie mettent sur notre chemin l’excellence et la quasi-perfection, cette chose en musique après laquelle tout le monde —compositeurs et « auditeurs »— court, très majoritairement en vain…

LES ANIMES DU BOCAL #1
LES ANIMES DU BOCAL #1

Après les fêtes, c’est bien connu, on ne sait pas quoi faire de ces cartes cadeaux et autres bons d’achat. Mais nous, rassurez-vous, on sait quoi faire de vos cartes cadeaux et autres bons d’achat. Oubliez la machine à pop corn, la scie sauteuse et l’intégrale de Plastic Bertrand, nous vous proposons trois animés qui envoient du bois. À ne pas mettre devant tous les yeux.

Le cas ERIC LIBERGE [BD/ITW]
Le cas ERIC LIBERGE [BD/ITW]

Depuis plusieurs années Eric Liberge nous enchante et nous surprend avec des univers bien à lui. Le cas Alan Turing vient de sortir et confirme le talent hors normes de cet artiste. Revenons ensemble sur travail foisonnant et diversifié.

BRYAN BROWN : Golden Brown [CINÉ/ITW]
BRYAN BROWN : Golden Brown [CINÉ/ITW]

Président du XVIIème Festival du Film des Antipodes à Saint Tropez, Bryan Brown est à l’image de l’Outbacker classique : ouvert, souriant et expansif. Sa filmographie recèle de vrais trésors autres que ceux qui ont établi sa réputation tels que Cocktail, Australia ou Gorilles dans la Brume. Citons Two Hands, F/X, Beautiful Kate, Full Body Massage ou La Fin du Monde afin de s’apercevoir que l’Australien a croisé le fer avec d’excellents réalisateurs et partagé l’affiche avec de redoutables comédiens. Bryan est un mec en or !

LAURENT ASTIER, un artiste complet [BD/ITW]
LAURENT ASTIER, un artiste complet [BD/ITW]

Vous avez beaucoup entendu parler en ce moment dans le petit monde de la BD de Comment faire fortune en juin 40. Vous avez aussi entendu parler de L’Affaire des affaires qui permettait à Denis Robert de parler —entre autres— de Clearstream. Ça vous dit de savoir comment on s’y prend pour en arriver là ? Le dessinateur et scénariste Laurent Astier a bien voulu se confier à nous, nous présenter son travail et revenir sur plusieurs de ses albums. Laissez-vous entraîner par un auteur qu’on espère revoir souvent.

Bob Harris, DANS LA PEAU
Bob Harris, DANS LA PEAU

Bob Harris, DANS LA PEAU « Comment dit-on en japonais : «  Je m’appelle Bob » ? Watashi wa… Bob to moushimasu… Ouais, OK. Et : « Bonjour » ? Konnichi wa… Fastoche… Et : « Enchanté de vous connaître » ? Sumimasen ? Non, c’est pas ça… Hum… Hajimemashite ! Yeah, c’est OK… Et : « Je suis américain », bah, ça, j’en sais foutre rien… Pas besoin… […]

Trois films fous fous fous [DVD]
Trois films fous fous fous [DVD]

Brazil 3.0 ne craint rien ni personne, même que l’on vous propose trois films aussi différents que variés. Le premier est un hommage barré au grand cinéaste russe Serguei Eisenstein par Peter Greenaway, le deuxième un conte poétique basé sur l’affaire des fées de Cottingley et le troisième une allégorie politique du grand Marco Ferreri. Si vous ne trouvez pas votre bonheur, on ne peut plus rien faire pour vous !

Le billet de mauvaise humeur de l’Affreux (épisode 3)
Le billet de mauvaise humeur de l’Affreux (épisode 3)

Ce matin, des nuages chargés d’une grisaille fielleuse pointent leur tronche au-dessus de ma trogne mal lunée… J’ai le poil torve, l’haleine chargée, j’ai mal pioncé… Un café mal ingéré avalé, je m’attelle à la petite douceur qui me fera digérer la journée, mon billet de mauvaise humeur !

Et pour ce troisième billet aux couleurs braziliennes, c’est l’Académie des Oscars qui fait son entrée sur la scène de l’Affreux…

Le billet de mauvaise humeur de l’Affreux (épisode 2)
Le billet de mauvaise humeur de l’Affreux (épisode 2)

Ce matin, des nuages chargés d’une grisaille mélancolique pointent leur tronche au-dessus de ma trogne mal lunée… J’ai le poil torve, l’haleine chargée, j’ai mal pioncé… Un café mal ingéré avalé, je m’attelle à la petite douceur qui me fera digérer la journée, mon billet de mauvaise humeur !

Mia Wallace, DANS LA PEAU
Mia Wallace, DANS LA PEAU

« J’ai fait un rêve… J’ai rêvé que je volais. Oh, pas comme ces stupides super-héros le poing devant, ou comme un vulgaire oiseau à battre bêtement des ailes, non… Comme un aigle fond sur sa proie, je sautais du haut d’un building, et je fonçais tête baissée, les muscles bandés, je planais carrément ! Je disais au monde entier : « Je vole ! Je vole ! Regardez ! » Ce rêve, je le fais tout le temps, je m’en éveille en sursaut et en sueur… Je suis persuadée que je peux voler, en vrai. Je peux voler c’est sûr, un jour j’essaierai.

RACHEL WARD : ex-femme fatale [ITW CINÉ]
RACHEL WARD : ex-femme fatale [ITW CINÉ]

L’Anti-Gang, Les Cadavres ne portent pas de costards et Against All Odds. Trois films ont installé Rachel Ward au rayon de la femme fatale. Rachel Ward, c’était d’abord une mannequin devenue actrice par défaut, puis réalisatrice par passion. Son film Beautiful Kate, auréolé lors du Festival des Antipodes en 2011, et sa présence aux côtés de son Président de mari Bryan Brown, à ce même festival cette année, m’ont vite décidé de rencontrer la Femme Fatale par excellence.

Autre temps, autres mœurs, plus brazilien, tu meurs !
Autre temps, autres mœurs, plus brazilien, tu meurs !

En ce moment, se prépare un film pas comme les autres. Imaginez un autre monde, si loin, si proche. Un regard étranger pour reconnaître ce qui est familier. Du rire, sans doute, mais rira bien qui rira le dernier. Pour achever de vous convaincre, lisez donc ce qu’en dit Christophe Goffette, heureux papa du film à venir.

RARE : Samuel Fuller parle de « Dressé pour tuer »
RARE : Samuel Fuller parle de "Dressé pour tuer"

Le 15 décembre 1984, à Lyon (au cinéma Opéra, pour ceux qui connaissent), devant une quinzaine de cinéphiles seulement, le maître Samuel Fuller parlait de son film Dressé pour tuer (White Dog), un de ses meilleurs et ses plus âpres, un de ses derniers aussi (il avait commencé comme scénariste, au milieu des années 30, rappelons-le). Parmi les quelques chanceux présents au débat, à l’issu de la projection, un futur brazilien qui bien sûr ne savait pas encore qu’il allait enregistrer de bien précieux propos…

Freaks’ Squeele, l’interview finale ! [BD, ITW]
Freaks' Squeele, l'interview finale ! [BD, ITW]

Une série qui nous rapporte les aventures extraordinaires d’un trio atypique, formé pour être des super-héros hors normes. Entre un humour référentiel, un scénario (sur)prenant et un dessin particulièrement méticuleux, c’est l’une des séries à lire jusqu’au bout. Florent Maudoux, assure la direction de cette école du bizarre et revient avec nous sur les jalons de cet étrange parcours. Vous prendrez bien une tranche de squeele ?

Les disques du jour : MELANIE [CD]
Les disques du jour : MELANIE [CD]

La réédition CD, que dis-je, l’édition CD de ces 4 albums qui, depuis 40 ans, n’en avaient jamais bénéficié d’aucune (hormis certains repiquages vinyl plus officieux qu’officiels) est une salutaire initiative (de Cherry Red Records, décidément un label essentiel), mais montre combien, malgré les promesses fallacieuses de l’industrie du disque, il y a encore de trous dans le gruyère de l’offre CD. Reste à analyser sans trop de subjectivité (Melanie est ma chanteuse préférée depuis toujours, ce qui ne va pas rendre le challenge aisé) ces « 4 pavés sur le chemin de l’oubli » que représentèrent pour elle ces albums.

LES RÈGLES DU JEU [DVD]
LES RÈGLES DU JEU [DVD]

Lolita n’aime pas sourire. Kevin ne sait pas se vendre. Hamid n’aime pas les chefs. Thierry parle wesh. Ils ont vingt ans. Ils sont sans diplôme. Ils cherchent un travail. Pendant six mois, les coachs d’un cabinet de placement vont leur enseigner le comportement et le langage qu’il faut avoir aujourd’hui pour décrocher un emploi. À travers cet apprentissage, le film révèle l’absurdité de ces nouvelles règles du jeu.

« Mamans » au Café de la Gare [THÉÂTRE]
"Mamans" au Café de la Gare [THÉÂTRE]

Au cœur de l’intrigue, une jeune héroïne, sage-femme de profession, qui se demande si elle est prête à devenir maman. Pour la conseiller, elle s’entoure des quatre femmes enceintes qui ont le plus marqué sa carrière. Quatre femmes aux antipodes les unes des autres, entre celle qui se veut être parfaite dans tout, celle qui est trop timide pour avoir un avis sur ce qu’elle vit, celle qui compte accoucher entre deux réunions de travail et celle qui s’en fout royalement… autant dire que leurs opinions s’entrechoquent et font des étincelles !

Sam Peckinpah [LIVRE]
Sam Peckinpah [LIVRE]

Publié à l’occasion de la rétrospective Peckinpah (courant août sur Locarno pour ceux ayant un pied-à-terre ou un coffre-fort en Suisse, puis en septembre-octobre à la Cinémathèque Française) ce recueil intéressera tous les amateurs d’un des enfants les plus terribles du cinéma américain.

Insoumis, incompris, en lutte permanente avec tout le monde (y compris lui-même), Peckinpah reste un réalisateur à part, impossible à caser dans une catégorie si ce n’est celle des jusqu’au-boutistes du Népal…

Le panier garni de la mi-octobre [DVD]
Le panier garni de la mi-octobre [DVD]

Chers braziliens et chères braziliennes, vous trouverez dans ce panier garni un 40 Tueurs façon sauce grand veneur, un Someone You Love gribiche, du pâté de foie épicé à la Tales of Tomorrow, un The Major au poivre vert, un Custer l’homme de l’Ouest à la graisse d’urus, du Ken Russell pur jus comme on aime en voir en dégouliner, et un Venin confit dans l’alcool. Des films forts au fond tannique tapissés d’intrigues longues en bouche. Profitez les coquins !

Lou Bloom, DANS LA PEAU
Lou Bloom, DANS LA PEAU

« Je suis antipathique. Je sais. Je suis à la limite de l’éthique, (limite pathétique, je vous entends d’ici). Je suis misanthrope, doublé d’un nyctalope… (ça fait rêver). Je suis un oiseau de nuit. Un vautour rodant aux alentours, un ver de terre à l’affut des étoiles, un rampant nécrophage, un croque-mort (non, un traque-mort)… Je suis un paparazzo défaiseur de sort. Je suis un voleur de dernier souffle, je suis le traqueur de la dernière marche, je suis le hacker du dernier battement de cœur… Ça vaut de l’or… La mort… Ça vaut de l’or.

Le billet de mauvaise humeur de l’Affreux (épisode 1)
Le billet de mauvaise humeur de l'Affreux (épisode 1)

Ce matin, des nuages chargés d’une grisaille fielleuse pointent leur tronche au-dessus de ma trogne mal lunée… J’ai le poil torve, l’haleine chargée, j’ai mal pioncé… Un café mal ingéré avalé, je m’attelle à la petite douceur qui me fera digérer la journée, mon billet de mauvaise humeur !

Et pour ce tout premier billet d’humeur enchantée aux couleurs braziliennes, à graver dans vos annales rectales, c’est l’ami Tarantino qui ouvre le bal des Affreux…

Le disque du jour : SAHARA SURFERS [CD]
Le disque du jour : SAHARA SURFERS [CD]

Voilà un groupe qui a judicieusement choisi son patronyme. Il y a en effet statistiquement autant de chances de tomber sur un troupeau de surfers au Sahara que sur un grand groupe Stoner dans les Alpes Tyroliennes. Et bien voilà de quoi faire mentir ce vil adage suintant de préjugés, car ce quatuor offre, avec ce splendide 3ème album, une sorte de quintessence de que devrait être ce genre, qui paraît donc retrouver une nouvelle fraîcheur.

DÉBAT : une littérature sur un monde qui change
DÉBAT : une littérature sur un monde qui change

Daphnis, Chloé et ses auteurs ont pris d’assaut Gibert Joseph pour une interview croisée signée Brazil 3.0. Si vous n’y étiez pas en personne, hé bien, déjà, c’est dommage pour vous, mais en plus vous avez raté un événement sympa de la rentrée littéraire 2015 ! Bon, en fait vous avez quand même du bol car le tout a été filmé, monté et diffusé sur la chaine YouTube de Gibert Joseph pour que vous puissiez en profiter aussi !

Le film du jour : UNE BELLE FIN [DVD]
Le film du jour : UNE BELLE FIN [DVD]

Modeste fonctionnaire dans une banlieue de Londres, John May se passionne pour son travail. Quand une personne décède sans famille connue, c’est à lui de retrouver ses proches. Malgré sa bonne volonté, il est toujours seul aux funérailles, à rédiger méticuleusement les éloges des disparus… Jusqu’au jour où atterrit sur son bureau un dossier qui va bouleverser sa vie : celui de Billy Stoke, son propre voisin.

Les chemins de l’école [DVD]
Les chemins de l'école [DVD]

Les réalisateurs Yann l’Hénoret et Emmanuel Grionet proposent d’après une idée originale du film de Pascal Plisson une série documentaire homonyme de cette incroyable aventure. « Sur le Chemin » de l’école de Pascal Plisson avec le scénario de Marie-Claire Javoy obtient un certain succès en salles et il remporte le César du meilleur film documentaire en 2014.

Who is JOE SKULL ? [BD/ITW]
Who is JOE SKULL ? [BD/ITW]

Il y a toutes sortes de projets intrigants dans le monde de la BD. La sortie du premier tome de Joe Skull ,« Rencontres », est de ceux-là. Pas de boîte sur la tête, juste un béret ; pas de masque non plus, juste une barbe, ce grand gaillard sympathique et souriant qu’est Pascal Aubril, rencontré au salon Auvers BD, nous déballe quelques secrets cachés au fond de la boîte…

GREGORY SAND tome 1 [BD/ITW]
GREGORY SAND tome 1 [BD/ITW]

Le marchand de sable vous met la poudre aux yeux dans un récit aux accents oniriques. Entre Neil Gaiman et E.T.A. Hoffmann, avec des références assumées, la verve poétique des titres de chapitres, la vivacité du graphisme et les nombreuses trouvailles ont de quoi séduire.

KAROO ou le fil de l’histoire à retordre [LIVRE]
KAROO ou le fil de l'histoire à retordre [LIVRE]

Nous sommes en 96. Tesich met un point final à « Karoo », la mort met un point final à Tesich. Autant dire que le roman posthume du serbo-yankee laisse l’Amérique en bien triste état. Saul Karoo, le « je » singulier qui se narre tout seul durant les quelques 450 premières pages, est un New-Yorkais pathétique typique des années fric qui jamais ne répugne à mordre dans la Grosse Pomme pourrie.

Le disque du jour : LOS LOBOS [CD]
Le disque du jour : LOS LOBOS [CD]

Les loups de la ville des anges ne hurlent plus les soirs de pleine lune, mais hululent toujours pour le plus grand bonheur des aficionados (très nombreux aux states et de façon plus éparse chez nous, grand pays du rock devant l’absolu).

THE TOWN : this is my city ! [CINÉ/DVD]
THE TOWN : this is my city ! [CINÉ/DVD]

Un titre sans blason, pour The Town, second film de Ben Affleck, sorti au cinéma en 2011…

Ne nous fions pas aux apparences, car The Town a bien un nom au caractère trempé dans l’acier du fusil d’assaut des braqueurs de banque, un titre urbain pour un décor et des personnages made in asphalte.

Le concert des Insus-? (on y était !)…
Le concert des Insus-? (on y était !)…

« Il y a un concert de rock le 11 septembre au Point Ephémère à ne pas rater… Il n’y a plus beaucoup de places paraît-il » : voilà le message sybillin posté par Richard Kolinka, batteur fou de son état, ce jeudi 27 août 2015 sur sa page facebook… En zieutant la programmation de la salle, on apprend qu’un groupe baptisé « Les Insus- ? » jouera donc ce soir-là , qu’il n’a sorti aucun album, jamais tourné sous ce nom et que… les billets sont à 16 euros !?!

Le Château des étoiles 1869 [BD]
Le Château des étoiles 1869 [BD]

Paru d’abord sous forme de 3 gazettes, avec en bonus des articles d’Alex Nikolavitch, mais aussi en collector grand format, le deuxième tome du Château des étoiles est sorti aujourd’hui. L’auteur de Siegfried (chez Dargaud) ou Le Troisième Testament (Glénat) assume pleinement l’influence de Jules Verne pour faire aboutir ce voyage extraordinaire. Pour preuve, une couverture bleue au design assez proche des collections Hetzel du XIXe siècle.

Le film du jour : Agents Très Spéciaux, code U.N.C.L.E
Le film du jour : Agents Très Spéciaux, code U.N.C.L.E

Si ma T.A.N.T.E en avait.

Oui, ce sous titre ne veut absolument rien dire mais ça me fait marrer, alors j’assume. Si par ailleurs quelqu’un peut trouver les mots qui se cachent derrière cet acronyme mystère, tellement mystère que même moi je ne sais pas, qu’il fasse signe, il a gagné un paquet de chouquettes que j’irais piquer en douce à Goffette.
[note du Goof : hors de question qu’on touche à mes chouquettes, que ce soit dit et répété !]

Griffe Blanche tome 3 : La voie du sabre [BD]
Griffe Blanche tome 3 : La voie du sabre [BD]

Serge Le Tendre, c’est le prolifique auteur de La Quête de l’Oiseau du Temps, un des piliers de la fantasy française. Olivier TaDuc, lui, signe Mon pépé est un fantôme, un récit fantastique et malin pour enfants. Les deux compères qui ont déjà oeuvré ensemble notamment sur Chinaman (ou les tribulations d’un Chinois en… Amérique) et Les Voyages de Takuan (tomes 3 à 5) se retrouvent sur ce dernier tome d’une série consacrée à une Chine ancestrale et imaginaire.

EXPO MARTIN SCORSESE (tout est dit)
EXPO MARTIN SCORSESE (tout est dit)

Oyez, oyez Braziliens & Braziliennes ! Martin Scorsese s’expose à Paris ! C’est une première ! Courez-y !

Après l’exposition déjà culte, consacrée à l’œuvre magistrale de Michelangelo Antonioni, les origines du Pop et les étincelles de son Blowup, la Cinémathèque Française déportée à Bercy (au grand dam de Jean-Pierre Léaud et tant d’autres Dreamers au cœur-Trocadero), accueille à l’automne (du 14 octobre 2015 au 14 février 2016) et en grandes pompes, le crack du Nouvel Hollywood, le réalisateur le plus street, le précurseur de la vague hipster, le loup blanc de Wall Street, le (big) fruit de Little Italy, le premier Affranchi, le plus vieil Infiltré, le bien nommé, Maître Cinéphile, Martin Scorsese.

FACES : You Can Make Me Dance, Sing Or Anything
FACES : You Can Make Me Dance, Sing Or Anything

La crise du disque n’en finit pas de persister et les majors —ou ce qu’il en reste— n’ont rien de mieux à faire pour la contrebalancer que de s’en prendre aux porte-monnaie de ceux qui continuent inlassablement à vouloir écouter la musique autrement qu’en streaming sur un ordinateur, c’est-à-dire —pour schématiser— les générations ayant grandi entre la sortie de Rubber Soul (1965) et celle d’Ok Computer (1997). Donc, la ressortie du catalogue complet de Led Zeppelin à peine achevée, c’est un autre monument du rock des années 70 que nous propose Warner avec un coffret qui rassemble les quatre albums studios des Faces ainsi qu’un cinquième LP bourré d’inédits, versions alternatives et live.

Dorothy Vallens, DANS LA PEAU
Dorothy Vallens, DANS LA PEAU

« Le bleu qui farde mes yeux, comme un voile de velours sombre, trouble ma vue. Je vois les affres de ma vie si safres… Parfois, je ne distingue plus ni le vert ni le rouge… Parfois, le ciel est comme la terre, d’un identique azur… Cela m’effraie. Je sens que je me noie… Même ces maudites larmes qui découlent de la plaie de mon âme m’inondent d’effroi… J’ai peur, je me sens sale… Ressaisis-toi, Dorothy, l’on t’appelle… »

Le disque du jour : THERAPY?
Le disque du jour : THERAPY?

Que Troublegum (1994) soit un chef-d’œuvre, yes, of course, il n’y a pas un seul débatteur qui pourra me prouver le contraire —ou alors il ne finira pas la soirée dans la meilleure forme de sa vie. Mais que la formidable discographie du groupe irlandais en soit réduite à la seule expression de ce nirvanesque sommet est une telle contrevérité que je ne vous laisserai même pas poindre un angström.

Le film du jour : Dude bro party massacre III
Le film du jour : Dude bro party massacre III

Tout droit sorti de l’imagination tordue d’un groupe de potes passablement imbibés d’alcool, Dude Bro Party Massacre III, est l’hommage perturbant au slasher film des années 80 que l’on aurait jamais espéré voir…

Interview PHILIP SEYMOUR HOFFMAN [BEST OF]
Interview PHILIP SEYMOUR HOFFMAN [BEST OF]

En voilà un que je suis bien content d’avoir interviewé. Malheureusement amoindri par une vilaine crève, notre entretien aura été un peu écourté (ce pourquoi l’on ne parle pas tant que ça de Rendez-vous l’été prochain, d’ailleurs, puisque j’avais prévu de l’évoquer en fin d’interview), ce qui n’aura pas empêché Philip Seymour Hoffman d’être rigoureusement l’homme (de la situation) que j’attendais : un « vrai » être humain, avec une voix et un point de vue. Rare(s) et passionnant(s). Enjoy.

Sailor Twain ou la Sirène dans l’Hudson [BD]
Sailor Twain ou la Sirène dans l'Hudson [BD]

« J’ai rêvé dans la grotte où nage la sirène », cette citation en exergue du poème de Nerval, « El Desdichado », illustre assez bien le ton général de ce superbe roman graphique. Mark Siegel, un jeune auteur américain, éditeur de Sfar et Trondheim outre-atlantique nous livre une histoire toute en finesse, subtilités et allusions. Le trait au crayon, faussement naïf, n’est sans doute pas pour rien à l’envoûtement qui se dégage de chacune de ses pages.

Le film du jour : 1001 GRAMMES [DVD]
Le film du jour : 1001 GRAMMES [DVD]

L’humour nordique (à l’instar d’un certain humour Belge) n’est pas une légende Viking ou un vain mot. Il existe vraiment, on le rencontre régulièrement niché au cœur du cinéma scandinave, filmé en caméra Walhalla dans le verger du Midgard. Si le mètre étalon porte la marque du Caïn Finnois Kaurismakki, d’autres réalisateurs sont tombés dedans dès leur premier long métrage.

Le film du jour : LE TOUT NOUVEAU TESTAMENT
Le film du jour : LE TOUT NOUVEAU TESTAMENT

Rares sont les réalisateurs dont la vison personnelle et l’ensemble de l’œuvre font tant écho à mes propres idéaux. Le belge Jaco van Dormael fait partie de ceux-là. Après « Toto le Héros », « Le Huitième Jour » et le titanesque « Mr Nobody », le cinéaste belge continue de s’interroger sur le sens de la vie. Avons nous un destin ? Pouvons nous le changer ? Le livre de nos vies est-il écrit pour nous à l’avance ? Et si oui, par qui ? (par un bel enculé si vous voulez mon avis).

Le disque du jour : BLACKWATER PROPHET [CD]
Le disque du jour : BLACKWATER PROPHET [CD]

Ce tout jeune groupe de Spokane (une bourgade d’environ 200 000 âmes dans l’état de Washington) nous propose ici pas moins que le meilleur album de Stoner depuis que le dernier vautour du désert a vu mourir un touriste américain de faim. Un bail quoi. Voilà qui mérite qu’on s’y attarde un peu.

Le film du jour : SCUM [CINÉ]
Le film du jour : SCUM [CINÉ]

Il y a des films qui marquent à l’encre indélébile l’histoire du cinéma de leur pays d’origine. Pour l’Angleterre, Scum (1979) d’Alan Clarke est de ceux-là. Tourné à l’origine pour la BBC, il fut immédiatement stoppé par les grands manitous de la pensée unique de la perfide Albion. Mis en boîte en 1977, il fut mis au placard sous l’égide de cette grande démocrate qu’était Margaret Thatcher, drapée dans ses petits tailleurs aussi sexy que son surnom le laissait supposer : La dame de fer.

Le film du jour : THE PATROL [BRD/DVD]
Le film du jour : THE PATROL [BRD/DVD]

Les guerres ont toutes en commun d’être incroyablement cinématographiques et, quand il s’agit de conflits récents ou contemporains comme ici avec la présence et le déploiement de troupes britanniques en Afghanistan, de potentiellement posséder une intensité dramatique rare et clairement palpable…

Le film du jour : FURY [BRD/DVD]
Le film du jour : FURY [BRD/DVD]

Dans l’enfer des fers du Cheval de Troie

En attendant la sortie très attendue du gothique magnétique Suicide Squad, côté David Ayer et celle post nouvelle vague houleuse de By the Sea, côté Brad Pitt (c’est du Jolie), immergeons nos globes oculaires dans les enfers de Fury, film de guerre brutal, explosif et abyssal, disponible depuis quelques mois en DVD ou blu-ray…

Le film du jour : COUP DE CHAUD [CINÉ]
Le film du jour : COUP DE CHAUD [CINÉ]

La haine est dans le pré

Au cœur d’un été caniculaire dans un petit village du Sud-Ouest de la France, le quotidien des habitants est perturbé par Josef Bousou, fils de ferrailleurs, semeur de troubles, et légèrement attardé. Vite désigné par les villageois comme étant la source principale de tous leurs maux, il devient rapidement l’ennemi numéro un de ce village tranquille.

Le livre du jour : ma vie de comique [STEVE MARTIN]
Le livre du jour : ma vie de comique [STEVE MARTIN]

Le livre du jour : « Ma vie de comique, du stand-up au Saturday Night Live » par Steve Martin  Si vous lisiez Brazil, cet incroyable magazine fourre-tout où les plus grandes plumes internationales du monde contemporain sévissaient avec une maestria encore aujourd’hui inégalée, vous connaissez les petits opus littéraires que concocte Capricci depuis quelques années. Maison d’édition dont le […]

Le film du jour : CHAPPIE [DVD/BRD]
Le film du jour : CHAPPIE [DVD/BRD]

En attendant de (forcément) nous régaler avec le cinquième Alien, le Sud-Africain Neill Blomkamp confirme et prouve avec Chappie (après District 9 et Elysium, jolie triplette !) qu’il est résolument un réalisateur sur lequel on peut désormais compter dans le petit monde de la science-fiction moderne, son domaine de prédilection. Le film vient de sortir en DVD et blu-ray, qu’on se le dise !

Le disque du jour : GNAW THEIR TONGUES [CD]
Le disque du jour : GNAW THEIR TONGUES [CD]

« Privilège » de l’âge, les musiques qui évoquent la mort trouvent en moi un écho de plus en plus puissant. D’aucuns diront que j’avais des prédispositions, un terrain favorable. Je ne le nierai pas, mais tout de même, l’aggravation est palpable, et ce nouveau Gnaw Their Tongues une inquiétante illustration.

Le film du jour : BIRDMAN [DVD/BRD]
Le film du jour : BIRDMAN [DVD/BRD]

Les oiseaux se lâchent pour mourir.

Avec « Birdman », le cinéaste mexicain signe une œuvre bouleversante où le fabuleux le dispute à l’intime pour nous offrir un big bang d’émotions. Magnifique, tant sur le fond que sur la forme, tout en steadycam, plan séquences et fondus enchaînés, avec des acteurs au zénith et une musique incroyable, assurée par un batteur béni des Dieux. Un mot encore : chef-d’œuvre.

Sur un air de A la dérive… [BD]
Sur un air de A la dérive… [BD]

Papier humide suivi d’une interview trempée avec Xavier Coste, l’auteur de la BD graphique A la dérive.
Il suffit d’ouvrir l’album à la double page sur laquelle la tour Eiffel est submergée par un déluge biblique pour saisir l’ampleur et le talent de Xavier Coste, l’auteur du pictural et pittoresque A la dérive. Assurément, une double claque. Assurément, Xavier n’est pas qu’un simple auteur de bande dessinée, mais aussi et surtout un peintre talentueux. Sans oublier le scénario qu’il signe également de son pinceau versicolore.

Le film du jour : HARD DAY [DVD/BRD]
Le film du jour : HARD DAY [DVD/BRD]

Depuis quelques années, le cinéma asiatique, et tout particulièrement le cinéma coréen, est sur le toit du monde dans ses différentes approches du cinéma de genre, notamment les polars où scénaristes et réalisateurs ont multiplié les réussites artistiques (et commerciales), au point d’être non pas copiés par les occidentaux, mais carrément « refaits », sachant que jusqu’à présent jamais les remakes US n’ont réussi à surpasser ou même à arriver à la cheville des œuvres originelles : et ce, même avec des réalisateurs aussi chevronnés que Martin Scorsese (Les Inflitrés) ou Spike Lee (Old boy) aux commandes…

Delirium, Autoportrait [BD-LIVRE]
Delirium, Autoportrait [BD-LIVRE]

Avec Délirium, on parcourt les méandres d’un esprit complexe, d’une richesse exceptionnelle. Un récit de vie, un témoignage historique, livré par un monument de la BD, Philippe Druillet, auteur précieux et rare, prochainement invité d’honneur d’Auvers BD, le salon de la bande dessinée d’Auvers-sur-Oise (les 26 et 27 septembre prochains)

Le film du jour : LE BORD DE LA RIVIÈRE [DVD]
Le film du jour : LE BORD DE LA RIVIÈRE [DVD]

Parmi les récentes remasterisations anniversaire chez Sidonis, notons deux films du légendaire Allan Dwan, souvent appelé « l’homme aux mille films » (et d’ailleurs pas loin de cet incroyable record !), l’un des pionniers et maîtres incontestés de l’âge d’or du film d’aventures à l’ancienne, un rien désuet mais quand même très charpenté, tout d’abord Suez, une petite perle de grand spectacle de la fin des années 30, avec un Tyrone Power au top de sa forme et une Loretta Young parfaitement croustifondante selon les critères de l’époque, et surtout Le bord de la rivière, l’un de ses tout derniers films, l’un des plus remarquables, accessoirement notre sujet du jour.

FABLES [COMICS]
FABLES [COMICS]

Ni poèmes de La Fontaine ni contes de fées, ça commence comme un polar et ça continue en intrigues aux frontières du réel. Un chaudron à idées… Il était une fois, des êtres fantastiques qui vivaient parmi nous. Le plus drôle, c’est que nous les connaissons bien puisque c’est nous qui les avons fabriqués au fil du temps, au fil des histoires, des contes et des légendes. Mais attention, c’est un secret jalousement gardé qu’il ne faut confier à personne sous peine de subir un sortilège d’oubli ou pire encore…

Le film du jour : THE DARK VALLEY [DVD/BRD]
Le film du jour : THE DARK VALLEY [DVD/BRD]

Les échos étaient bons, notamment du dernier festival de Berlin où le film avait été présenté en avant-première mondiale, et la curiosité grande, de découvrir ce western sombre avec un Sam Riley composant… en allemand !… Et la surprise est tout aussi grande, à la vue de ce film au suspense dense et à la réalisation efficace, qui ne démérite aucune de ses bonnes critiques et pas non plus sa pré-sélection aux derniers Oscar dans la catégorie meilleur film étranger…

Le film du jour : PIXELS [CINÉ]
Le film du jour : PIXELS [CINÉ]

Les Nerds à Vif

Sur l’affiche de « Pixels », on peut lire : « Par Chris Colombus, le réalisateur d’ « Harry Potter à l’Ecole des Sorciers » ». Super les gars, mais on n’est pas là pour jouer au Quidditch. Si la prod du film l’avait joué finaude, elle aurait écrit « Par le scénariste de « Gremlins » et des « Goonies ». Des trucs de geeks quoi. Ou plutôt, non, de nerds.

Le film du jour : PACTE AVEC UN TUEUR [DVD/BRD]
Le film du jour : PACTE AVEC UN TUEUR [DVD/BRD]

Nous avons très récemment parlé ici même de la réhabilitation aussi récente que fulgurante du scénariste réalisateur John Flynn, avec la ressortie classieuse de Rolling Thunder, son film culte. Le réduire à cet unique ovni filmique, aussi louable soit-il, serait vite oublier ses autres pépites, essentiellement The Outfit, tourné en 73 et cet excellent Pacte avec un tueur, qui a les honneurs d’une belle et méritée ressortie parallèle à Rolling Thunder. Non, nous ne parlerons pas de Haute sécurité avec Stallone, bon film d’évasion au demeurant mais tout de même quelques étages plus bas que ce polar musclé au récit admirablement vicelard.

WHILE WE’RE YOUNG : Allo Maman Bobo ? [CINÉ]
WHILE WE'RE YOUNG : Allo Maman Bobo ? [CINÉ]

Au milieu des films à gros budgets et gros sabots qui vont envahir les salles tout l’été, entre une resucée jurassique débilitante et l’interminable reboot des robots Terminator, entre le retour de l’ours pétomane et celui de l’espion scientologue, entre la nouvelle nouvelle version des « Quatre Fantastiques » et un « SOS Fantômes » sauce Pac-Man * se cachent quelques petites merveilles indépendantes, intelligentes et revigorantes, comme autant d’oasis cinématographiques dans ce dédale de blockbusters très bruyants et pas très brillants.

Le disque du jour : ALTERNATIVE TV
Le disque du jour : ALTERNATIVE TV

En préambule, une dklaration de conflit d’intérêt. En effet, l’auteur de ces lignes est par ailleurs un fan aveugle (aveuglé diront certains) d’Alternative TV en général, et de Mark Perry en particulier, et ce depuis la parution de leur premier single « How Much Longer / You Bastard » en 1977. Il faut dire qu’un single sur lequel figure la pochette d’Outrageous ne peut que susciter le respect, mais il en aurait tout de même fallu plus pour dklencher une addiction aussi tenace.

DAREDEVIL : l’homme sans peur et sans reproche
DAREDEVIL : l'homme sans peur et sans reproche

La diffusion de la série Daredevil sur Netflix est l’occasion pour nous autres de Brazil3.0 de causer à tue-tête du justicier faustien tentateur du démon. Matt Murdock, alias Daredevil, ou le « casse-cou » en langue française (c’est comme ça que l’on surnomme les cascadeurs sévèrement burnés) est un mec qui n’a pas froid aux yeux (il est aveugle, vous me direz). De jour, il défend les opprimés devant les cours de justice ; de nuit, il traque ceux qui ont échappé au système juridique parce qu’ils ont des passe-droits, vêtu de son costume rouge-sang-sorgue.

VIVA LA VIE D’A [MUSIQUE/CINÉ]
VIVA LA VIE D’A [MUSIQUE/CINÉ]

Sans jamais baisser les bras, sans jamais les lever non plus, Dominique A est directement passé de sa chambre d’ado à une scène hexagonale qu’il a dynamitée et qui a toujours su reconnaître sa légitimité.
Portrait brazilien pour la sortie d’un très bon documentaire le concernant, La Mémoire Vive, en salles depuis le 1er juillet.

GARNIER CONTRE SENTOU [HUMOUR]
GARNIER CONTRE SENTOU [HUMOUR]

Duo déjanté versant dans l’absurde au premier degré. Garnier et Sentou se sont rapidement faits connaitre du grand public tant par leurs spectacles que par leurs nombreux passages à la télévision dans l’émission « On ne demande qu’à en rire ». Dans leur dernier spectacle « Garnier contre Sentou », ils nous entrainent sur les traces de leur rencontre. L’occasion idéale de faire une interview revival…

BABY CART : le loup à l’enfant [DOSSIER CINÉ]
BABY CART : le loup à l'enfant [DOSSIER CINÉ]

Un père samouraï qui tue à tour de bras raccourcis, un fils qui apprend à occire avant de parler, un landau plus martin qui part en guerre, des ennemis qui tombent comme des mouches dans le miel d’une abeille. Voici les ingrédients de la saga Baby Cart, sortie dans les années 70 et qui reste encore à ce jour comme un des musts du cinéma d’action populaire de l’Empire du Soleil Levant. D’ailleurs, il se lève où le soleil à Tokyo : à l’est ou à l’ouest ?

Le film du jour : ROLLING THUNDER [éd. Collector]
Le film du jour : ROLLING THUNDER [éd. Collector]

Attention, chef-d’œuvre cultissime et must indiscutable du cinéma de genre US de l’âge d’or de la seconde partie des 70’s. Paul Schrader (Taxi Driver, Raging Bull, Obsession, Hardcore…) au scénario, une réalisation au cordeau de John Flynn, et un casting de haut vol avec le trop rare William Devane (John McCabe, Marathon Man…) et un Tommy Lee Jones plus impressionnant que jamais.

A boire et à manger, volume 3 [BD]
A boire et à manger, volume 3 [BD]

Parce que les Braziliens aussi aiment la cuisine

Boire ou lire, faut pas choisir… Habitué à l’exercice, Guillaume Long nous a concocté pour ces vacances un nouvel album.
Demandez le menu.

Le film du jour : Monsters : Dark Continent [DVD/BRD]
Le film du jour : Monsters : Dark Continent [DVD/BRD]

En 2010, le surprenant Monsters racontait la chute d’une sonde de la Nasa en plein Mexique et l’arrivée sur Terre, à son bord, d’une vie extraterrestre pas franchement amicale. Le film marcha gentiment au box office, surtout qu’il n’avait pas coûté bézef, tant et si bien qu’une suite fut mise en chantier, courant 2013…

Le livre du jour : LE VIVANT
Le livre du jour : LE VIVANT

L’âge d’or de la SF —ne parlons pas de ces romans de gare insipides à base de vaisseaux spatiaux perdus dans des trous noirs et autres vilains et belliqueux aliens— correspond plus ou moins, mais sans que bien entendu les deux faits soient liés, avec la guerre froide. De fait, peu d’auteurs issus du bloc de l’Est ont pu se faire remarquer sur le moment, sauf peut-être…

Le film du jour : VIGIL [DVD]
Le film du jour : VIGIL [DVD]

Il faut des aventuriers des arches perdues tel que Bernard Bories pour qu’enfin soit édité en DVD le premier film de Vincent Ward (Coeur de Métisse, Au-Delà de nos rêves…). Et en version originale sous-titrée et version numérique restaurée (sans même parler du packaging, superbe, et des bonus, juste parfaits) ! Cette dernière est essentielle, tant elle rend grâce aux somptueuses images que nous offre ce réalisateur néo-zélandais, féru de peinture et de beaux tableaux.

Interview GARY BROOKER (Procol Harum)
Interview GARY BROOKER (Procol Harum)

Dix ans presque jour pour jour après la longue conversation (publiée dans Xroads) que j’avais eu le privilège d’avoir avec lui quelques heures avant le concert de Procol Harum à l’Olympia, me voilà face à la statue (vivante) du commandeur pour tous ceux qui, comme moi, vouent une sorte de culte musical païen à ce groupe atypique, intemporel et indémodable, tout au moins dans sa version légendaire qui dura une décennie exactement (de 1967 à 1977) et qui laisse un souvenir étrangement schizophrénique.

LA NUIT, de DRUILLET [BD/CINÉ]
LA NUIT, de DRUILLET [BD/CINÉ]

Réédité de nombreuses fois depuis sa sortie, l’album est présenté en couverture comme « Le Mad Max de la BD » par Dargaud en 1984. Dans la veine du magazine Métal Hurlant lancé par Jean-Pierre Dionnet en 1975, c’est de la BD, c’est de la SF, c’est pour les adultes. Un film, co-réalisé par Druillet lui-même et Reza Benhadj, est sur les rails. On devine la tâche monumentale. Vous en saurez plus prochainement.

Movie’s Anatomy [DOSSIER CINÉ]
Movie's Anatomy [DOSSIER CINÉ]

Les producteurs de films et tous les fondateurs de la chaîne alimentaire cinématographique allant du petit régisseur ruminant, au big brother carnivore scénariste-réalisateur, se donnent corps et âmes pour porter à l’écran, à chaque heure du cadran, une multitude de films de toute nature et de belle (et haute) facture… Et si ces dieux du septième art, au troisième œil, et au sixième sens, du bout de leurs doigts d’argent, se donnaient eau et sang, os et esprit, et chaque partie de leur morphologie, pour la réussite de leurs projets émérites ?

Le film du jour : RÉALITÉ [DVD/BRD]
Le film du jour : RÉALITÉ [DVD/BRD]

Audacieux, iconoclaste, étrange, original… Quatre adjectifs parmi des dizaines d’autres pour décrire l’approche cinématographique de Quentin Dupieux (et même son travail « musical » sous le pseudo de Mr. Oizo) qui, et ça n’est sans doute pas innocent dans cet état de faits, a débuté dans l’équipe de Gondry, à l’époque des clips Midi-Minuit. Ô joie, ô trépignation frénétique, son dernier pavé dans la mare stagnante d’un cinéma frenchie toujours plus figé et putréfié vient de débouler en DVD et blu-ray…

Le disque du jour : RICHARD THOMPSON [CD]
Le disque du jour : RICHARD THOMPSON [CD]

Le disque du jour : Richard Thompson, « Still » (Proper Records) Magnifique surprise que ce nouvel opus du Britannique, Sir Richard Thompson. Oui, vous avez bien lu, je me suis permis d’inclure le Sir qui n’est pas l’œuvre d’un don de la reine (oui, la dernière charité d’une dynastie royale n’est-elle pas la tête d’un Louis sur […]

Souvenirs de Marnie [DVD/BRD]
Souvenirs de Marnie [DVD/BRD]

Le film débute sur la confidence sombre d’Anna, adolescente mal dans sa peau, manquant de confiance en elle. La jeune fille semble paralysée par un vide inexpliqué. Lui étant de plus en plus difficile de vivre en ville à cause de ses problèmes d’asthme, sa tante décide de l’envoyer se ressourcer en famille dans la province japonaise. Anna va y faire une singulière et déterminante rencontre, dans un lieu propice aux chimères.

Le film du jour : MICROBE & GASOIL [CINÉ]
Le film du jour : MICROBE & GASOIL [CINÉ]

Après deux superproductions, L’écume des jours et Green Hornet, Michel Gondry revient avec un film simple et revigorant, qui pourrait faire écho à The we and the I, qui racontait le voyage de fin d’année d’une bande de lycéens du Bronx en 2012 et au formidable L’épine dans le cœur, le documentaire qu’il a tourné en 2010 sur sa tante institutrice.

Emma Luchini… UN DÉBUT PROMETTEUR [CINÉ]
Emma Luchini… UN DÉBUT PROMETTEUR [CINÉ]

Après son conte de fées déjanté Sweet Valentine, Emma Luchini, nous offre pour son second long métrage, Un début prometteur, adapté du roman de Nicolas Rey, une comédie désenchantée à l’humour doux-amer qui a le mérite de nous rappeler que les promesses de la vie sont comme la rose, épineuses.

Nouvelle salve de restaurations PATHÉ [DVD/BRD]
Nouvelle salve de restaurations PATHÉ [DVD/BRD]

Après avoir fait un boulot formidable, entre autre sur certains films de Deray, Allégret, Lautner, Renoir ou de Jean-Jacques Annaud, Pathé poursuit aujourd’hui son merveilleux travail de restauration et de numérisation en s’attaquant aux œuvres de Cayatte, Gance, Giovanni, Sautet, Granier-Deferre et Grangier. Suivez le guide !…

Le film du jour : WAKE IN FRIGHT [DVD/BRD]
Le film du jour : WAKE IN FRIGHT [DVD/BRD]

C’est le film du jour, mais surtout la soirée de demain, puisqu’à l’Utopia de St Ouen l’Aumône sera proposé un combo australien unique : un concert de Dan Brodie, from Melbourne, Australia, et ce chef-d’œuvre oublié de Ted Kotcheff, ou quand le créateur de Rambo inventait le cinéma australien sauvage…

Le film du jour : ARDOR [DVD/BRD]
Le film du jour : ARDOR [DVD/BRD]

Forêt tropicale de Misiones en Argentine. Kaï, un jeune homme solitaire, assiste à l’attaque sauvage d’une ferme de tabac par des mercenaires qui kidnappent la belle Vania dont le père est assassiné sous ses yeux. Kaï se transforme alors en justicier et les traque un par un dans la jungle…

Le disque du jour : BILL WYMAN [CD]
Le disque du jour : BILL WYMAN [CD]

Une chose est certaine, les Rolling Stones font partie intégrante de la grande histoire du rock’n’roll. La pierre est même placée tout en haut de la pyramide et ceci quel que soit votre degré d’affinités avec les Londoniens. Ceci ne souffre aucune contestation. Paradoxalement, aucun de ses membres (passés/présents/futurs) n’a réussi la gageure de proposer une discographie cohérente en tant qu’entité individuelle.

MOON : The bright side of the moon [CINÉ]
MOON : The bright side of the moon [CINÉ]

Voilà un film-ovni qui méritait sa colonne sur Brazil.

Moon de Duncan Jones, sorti en 2009 sur nos écrans, est un film Ouroboros aux apparences trompeuses, aux cauchemars éveillés bergmaniens.

Le film du jour : LOVE & MERCY [CINÉ/MUSIQUE]
Le film du jour : LOVE & MERCY [CINÉ/MUSIQUE]

Beach Boys don’t cry

La belle surprise ciné de ce début d’été (un biopic pas con sur Brian Wilson, l’âme tourmentée et le génie des Beach Boys) vient du producteur Bill Pohlad, qui s’attèle à la réalisation avec brio après avoir produit quelques-uns des plus grands films de ces dix dernières années.

Le film du jour : EX MACHINA [CINÉ]
Le film du jour : EX MACHINA [CINÉ]

Après avoir scénarisé ses propres œuvres, 28 Days Later… et Sunshine, pour Danny Boyle, Alex Garland le romancier britannique révélé par The Beach, saute enfin le pas, passe derrière la caméra et nous livre Ex Machina, une première réalisation d’anticipation, façonnée en une leçon philosophique, fondée sur la quête d’une nouvelle pierre philosophale : l’Intelligence Artificielle sous les traits d’acier d’une artificieuse femme.

2 westerns de DELMER DAVES [DVD/BRD]
2 westerns de DELMER DAVES [DVD/BRD]

Il n’y a pas que John Ford ou Sergio Leone —pour rester sur les deux réalisateurs les plus populaires du genre— pour fournir des westerns de qualité, il faut aussi compter notamment sur Delmer Daves (1904-1977), auteur du mythique la Flèche Brisée (1950), connu pour être l’un des premiers films à prendre parti pour les Indiens, mais aussi du célèbre 3h10 pour Yuma (1957) avec Glenn Ford et Van Heflin, et de Cow-boy (1958), au titre évocateur, avec Glenn Ford, son acteur fétiche, et Jack Lemmon…

ANDREW MASON, un producteur qui en a [CINÉ]
ANDREW MASON, un producteur qui en a [CINÉ]

Une fois n’est pas coutume, nous avons rencontré un producteur, mais pas n’importe lequel, puisque non seulement Andrew Mason est plutôt (très) bon esprit pour la profession, mais en plus a-t-il à son actif quelques belles réussites, dont notamment Dark City et la trilogie Matrix (oui, bon, les second et troisième volets sont quand même de sacrées daubes, nous vous le concédons sans rechigner)…

Le disque du jour : ROLLING STONES [CD/LP…]
Le disque du jour : ROLLING STONES [CD/LP…]

Le disque du jour : ROLLING STONES Troisième parution de la collection « From the Vault » consacrée aux meilleurs enregistrements live des Rolling Stones à travers les époques. Super bonne pioche cette fois-ci (encore plus que les deux fois précédentes, disons) avec le concert du Marquee Club (l’ancien, le vrai, l’unique, le mythique) en mars 1971, soit […]

Classic Album : FLEETWOOD MAC « Rumours »
Classic Album : FLEETWOOD MAC "Rumours"

CLASSIC ALBUM : FLEETWOOD « Rumours »

(Warner Bros, 1977)

Le succès de Fleetwood Mac, à partir de 1975, réside dans un confort d’écoute inédit au service d’éclatantes compositions soft-rock, en opposition totale avec les caractères tourmentés de leurs compositeurs.

In Sangre Veritas [CINÉMA]
In Sangre Veritas [CINÉMA]

En 2014, l’univers a fait s’aligner les planètes pour que du sang de qualité, millésimé même, se forme dans nos veines et fasse sortir les vrais vampires de leur crypte. Mais personne ne s’en est rendu compte, ah ça non ! Alors oui, il y a eu l’ultra-beau, l’ultra-nominé, Only lovers left alive et le non moins méritant A girl walks home alone at night… Mais quid des perles indés : What we do in the shadows et Summer of blood ? Hein ?

Le disque du jour : SLASH [CD/DVD]
Le disque du jour : SLASH [CD/DVD]

Parfaite synchronisation (forcément pas une coïncidence, sont malins chez Eagle Vision) : au moment où Slash, accompagné de Myles Kennedy et de ses Conspirators de choc s’apprêtent à welcomer dans la jungle du Hellfest, sort cet excellent live, rock & roll jusqu’au bout du médiator et, cerise sur la chouquette, enregistré au mythique Roxy, sur Sunset Boulevard, à L.A.

Le film du jour : AMOURS CANNIBALES [DVD]
Le film du jour : AMOURS CANNIBALES [DVD]

Un dîner presque parfait. Carlos est le tailleur le plus prestigieux de Grenade, mais, dans l’ombre, il est aussi un redoutable assassin. Il n’éprouve ni remords, ni culpabilité, jusqu’à ce que Nina apparaisse dans sa vie. Elle va lui faire comprendre la vraie nature de ses actes et, pour la première fois, l’amour entrera dans sa vie.

ARTUS FILMS : la foire aux bisseux [DVD]
ARTUS FILMS : la foire aux bisseux [DVD]

Le catalogue Artus n’en finit plus de s’épaissir. On y trouve tout ce que le cinéma d’aujourd’hui a préféré jeter à la poubelle, à savoir les films du circuit secondaire sans complexe capables d’offrir pour 3 francs six sous une montagne d’émotions. Les vieux se rappellent leur cinéma de quartier où les soirées spéciales commençaient à 18 heures pour se terminer au petit matin. On pouvait découvrir le dernier opus de Jess Franco inspiré de Sade, Vincent Price en docteur maboule, Barbara Steele en goule vengeresse…

Le film du jour : Qu’Allah bénisse la France [DVD]
Le film du jour : Qu'Allah bénisse la France [DVD]

Aujourd’hui, l’histoire du rap est suffisamment longue pour qu’on puisse en trier le bon grain de l’ivraie, chercher la sincérité au milieu des monstres fabriqués ou en tout cas formatés par le marketing, dénicher les rares perles qui le sont —rares— au cœur d’une scène pléthorique, à défaut d’être réellement florissante. Abd Al Malik en est l’une des plus douées, l’une des plus insondables, et l’une des plus noires, sans vouloir faire de mauvais jeu de mots.

Le film du jour : LOIN DES HOMMES [DVD/BRD]
Le film du jour : LOIN DES HOMMES [DVD/BRD]

Sur le papier, la rencontre de Viggo Mortensen et de Reda Kated, dans les montagnes de l’Atlas algérien, et d’après une nouvelle d’Albert Camus, ça avait une sacrée gueule. Sur l’écran, c’est encore mieux, avec chaque composant du film en indiscutable et véritable valeur ajoutée, notamment les somptueux décors naturels de cette région du globe quasi-inhabitée et pourtant si « vivante »…

Le livre du jour : GRETEL AND THE DARK
Le livre du jour : GRETEL AND THE DARK

En partant d’un constat, celui de la transformation et réappropriation des contes de Grimm par l’Allemagne nazie, pendant la seconde guerre mondiale, Eliza Granville —dont c’est le premier roman, et quel premier roman !— a imaginé deux mondes se chevauchant, confrontation et mise en parallèle qui lui permettent à elle aussi de se réapproprier certains contes de fées et ce symbolisme (ou en tout cas la manipulation via le symbolisme) qui la fascinent tant.


Kankoiça
novembre 2017
L Ma Me J V S D
« oct    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  
Koiki-ya